Désaxer la carte pour porter un autre regard, mais lequel ?


Chacun sait que le nord en haut de la carte constitue une convention qu'il faut savoir dépasser et avec laquelle on peut jouer. Le choix d'une autre orientation n'obéit pas toujours à des motifs clairs et explicites. L'intérêt est de pouvoir émettre des hypothèses sur les raisons qui ont pu conduire l'auteur de la carte à faire un autre choix. Désaxer la carte, c'est quelque part déséquilibrer le lecteur et le conduire à porter un autre regard. Mais lequel ?







Pour compléter

Un numéro spécial de la revue XYZ (la revue des topographes) consacré à la cartographie de Christophe Colomb (XYZ n°54, 1993)

  • L’oeil du cartographe et la représentation du terrain
  • Peut-on encore affirmer que la Bibliothèque Nationale possède la carte de Christophe Colomb ? 
  • Le projet de Christophe Colomb
  • La connaîssance de la géographie du globe à l’époque de Christophe Colomb 
  • Il y a 500 ans : Christophe Colomb
  • De Christophe Colomb à la géographie d’aujourd’hui

CR de l'ouvrage d'Alida C. Metcalf, Mapping an Atlantic World, Circa 1500, Johns Hopkins University Press, 2020


Liens ajoutés le 1er février 2022

Articles connexes

Le nord en haut de la carte : une convention qu'il faut parfois savoir dépasser

Délimiter le Nord et le Sud en France : une affaire de représentations ? 

Des usages de la projection Spilhaus et de notre vision du monde

Pourquoi les projections icosaédriques ont tendance à nous fasciner

La projection Equal Earth, un bon compromis ?

La carte impossible (1947), un court métrage d'animation très pédagogique d'Evelyn Lambart pour montrer pourquoi les projections cartographiques sont trompeuses

L'histoire par les cartes : une série de 14 films documentaires sur les cartes portulans (BNF)

Du Tour du monde en 80 jours au Trophée Jules Verne : l'évolution de la cartographie des tours du monde

L'histoire par les cartes : entre faits et légendes, la cartographie du fleuve Amazone du XVIe au XVIIIe siècle (Gallica)


Briques de géomatique : un site pour se former aux outils et méthodes de la géomatique

 

Briques de Géomatique est site très complet qui combine approche théorique et pratique, avec différents outils et langages. Il concerne la géomatique dans toute sa diversité : données géospatiales, outils vecteurs et rasters, télédétection, méthodes de requêtage ou de classification...

Les ressources sont sous licence CC BY-NC-SA 3.0 FR et disponibles hors ligne au format PDF ou  EPUB. Le site fourmille de conseils. Le moteur interne du site permet de trouver plus rapidement ce qu'on cherche.



Lien ajouté le 9 février 2022

Introduction à la géomatique pour le statisticien : quelques concepts et outils innovants de gestion, traitement et diffusion de l’information spatiale. Par François Semecurbe (Insee et ThèMA - Besançon) et Élise Coudin (Insee et CREST) 

Cartographica Helvetica, une revue d'histoire de la cartographie en langue allemande accessible en archives


Cartographica Helvetica, revue d'histoire cartographique en langue allemande, a cessé de paraître depuis décembre 2021. Les anciens numéros restent cependant consultables en ligne. 

Les archives en ligne sont librement disponibles à des fins non commerciales pour l'enseignement, la recherche et pour un usage privé. Elles sont accessibles de la manière pour les numéros 51 à 61 via la liste des numéros thématiques, pour les numéros 1 à 50 via la liste des contributions, la liste des auteurs, l'index des sujets ou l'index des noms. Il est possible également de passer par le moteur des revues suisses e-periodica.

Il est conseillé d'utiliser le moteur de recherche avancée pour effectuer des recherches par titre, auteur ou numéro ISBN.


Articles connexes

Les anciens numéros de la revue Hérodote (1976-2000) archivés sur Gallica 

Numérisation des archives de la Société de Géographie sur Gallica

Rubrique cartes historiques


Worldle, le jeu géographique qui cartonne sur Internet


Vous connaissez certainement le jeu Wordle mais peut-être pas encore WorLdle qui est basé sur le même principe qui consiste à trouver un mot en 6 essais. Il s'agit ici de trouver un lieu géographique à partir de la silhouette d'un pays ou d'une région (ce qui est déjà plus difficile). L'application propose une énigme géographique par jour.


Les distances peuvent vous aider à vous rapprocher du pays ou de la région. Un conseil : regardez aussi les flèches bleues 🔼🔽 qui indiquent la direction à suivre pour se rapprocher du lieu recherché. 

Si vous souhaitez comparer votre score avec d'autres joueurs, vous pouvez cliquer sur le bouton vert PARTAGER et copier-coller votre score sur les réseaux sociaux. C'est ce qui a fait le succès sur Internet du jeu Wordle devenu véritablement viral. Peut-être en sera-t-il de même pour WorLdle...

Si vous êtes bon en géographie et que vous souhaitez plus de challenge, vous pouvez paramétrer l'application de manière à cacher l'image du pays. L'option prend effet seulement à partir du lendemain, ce qui vous laisse la nuit pour réviser vos connaissances géographiques sur un atlas ou sur la carte complète du monde de Zhaoxu Sui par exemple.

WordleMonde (en français) suit le même principe que Worldle. Vous devez deviner une ville, un pays ou un lieu d'intérêt. Le jeu est plus dur et moins géographique. On ne dispose pas d'image, ni d'indications sur la distance ou la direction pour deviner le lieu géographique. On est prêt plus du jeu Wordle basé sur la recherche de mots en fonction de leur nombre de lettres. Guillaume Harari, l'auteur de Wordle monde, fournit le code source de son application sur Github.




Globle est un petit jeu géographique (en anglais) qui propose chaque jour un pays à localiser en un nombre minimum de tentatives. La couleur de chaque tentative sert d'indicateur de proximité : plus elle est foncée, plus on se rapproche du pays à deviner.

Pour compléter

  • L'auteur de WorLdle (@teuteuf) s'est beaucoup inspiré de Wordle créé par Josh Wardle (@powerlanguish).

  • "Wordle" : le jeu inspiré de "Motus" qui cartonne sur Internet au grand dam de son créateur (France Info).

  • Wordle, Sutom : quand le concept du jeu Motus cartonne à nouveau dans un mini-jeu sur le web (France-Inter)

  • A l'origine de Wordle, on trouve Edwordle.net qui permettait de générer des nuage de mots. Une appli qui pourrait aussi être adaptée en géographie ?

  • Motchus : un Wordle en version marseillaise

  • Maitronus : le « motus » du mouvement ouvrier





Articles connexes

Countryle, un jeu pour acquérir des repères géographiques

Pouvez-vous localiser ces pays sur une carte ?

Jeux de devinettes géographiques

Un jeu géographique pour localiser des pays, reconnaître leurs drapeaux et les comparer


Un jeu de l'oie pour apprendre la géographie du royaume de France

Aux origines cartographiques du Monopoly : un jeu anti-capitaliste destiné à dénoncer la ségrégation urbaine

Flight Simulator 2020 : quand un jeu de simulation aérienne devient un outil d'exploration visuelle de la Terre en 3D

Jouer avec les stéréotypes en géographie, est-ce les renforcer ou aider à comprendre le monde ?


Première carte mondiale de la température des sols


Les données, cartographiées par une équipe de chercheurs, permettent d'étudier dans des conditions réelles l'impact du changement climatique sur la biodiversité. L'étude a mis au jour des écarts de température non négligeables entre le sol et l'air mesurée sous abri météo, de l'ordre de trois degrés pouvant atteindre jusqu'à dix degrés par endroit et suivant les saisons. Des différences importantes pour comprendre les changements dans la biodiversité. 


Les données de cette cartographie mondiale sont téléchargeables gratuitement (au format TIF) :
http://zenodo.org/record/4558732#.YfAqaPnMKUl

Les couches de température du sol ont été calculées en ajoutant les variations mensuelles de température du sol aux cartes mensuelles de température de l'air (données CHELSA sur la période 1979-2013). Ces couches de température du sol ont ensuite été utilisées pour calculer les moyennes annuelles, les plages de température, l'écart type, les mois et les trimestres les plus chauds et les plus froids. Les régions les plus humides et les plus sèches ont été identifiées pour chaque pixel sur la base des valeurs mensuelles CHELSA.

Les couches sont également accessibles sur le site Google Earth Engine. Pour chaque couche de Soil Bioclim, deux intervalles de profondeur sont disponibles : 0-5 cm et 5-15 cm :

Lorsque vous utilisez l'une de ces couches, veuillez citer : Lembrechts et al., Mismatches between soil and air temperature (2021). EcoEvoRxiv. DOI : 10.32942/osf.io/pksqw

Article scientifique :
Global maps of soil temperature
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/epdf/10.1111/gcb.16060

Dans les médias :
La première carte mondiale de la température des sols éditée par des chercheurs de l'université d'Anvers et d'Amiens (France-Info)

Articles connexes

Carte des anomalies de températures à la surface du sol

Comment la cartographie animée et l'infographie donne à voir le réchauffement climatique

Rapport du Giec 2021 : le changement climatique actuel est « sans précédent »



La régate présidentielle ou course à l'Elysée 2022 en version carte imaginaire


Vous connaissez le Vendée Globe et la Transat Jacques Vabre ? Vous avez entendu parler de la Route du Rhum ? Découvrez maintenant la régate présidentielle ! Un décryptage cartographique de la campagne présidentielle de 2022 par Cécile Cornudet, Jules Grandin et Tom Février pour le journal Les Echos.

Si vous voulez vous y retrouver dans les nombreux épisodes et rebondissements, c'est par là :








La carte de la Macronie

En 2017, le journal Les Echos publiait dès le début du mandat d'Emmanuel Macron une cartographie imaginaire sous le titre Bienvenue en Macronie. Plus de 2 ans après l'élection présidentielle, une nouvelle géographie du pouvoir est proposée à travers une version 2.

Les couleurs des présidentielles

Lien ajouté le 12 avril 2022


Lien ajouté le 3 juin 2022

Articles connexes
 



Vers de possibles variations dans la répartition des stocks de poissons (dans et hors ZEE) en raison du changement climatique


Source


Timing and magnitude of climate-driven range shifts in transboundary fish stocks challenge their management.

Juliano Palacios-Abrantes,Thomas L. Frölicher,Gabriel Reygondeau,U. Rashid Sumaila, Alessandro Tagliabue, Colette C. C. Wabnitz,William W. L. Cheung. Global Change Biology
https://onlinelibrary.wiley.com/doi/10.1111/gcb.16058

Résumé

Le changement climatique altère la distribution des stocks de poissons exploités posant de sérieux problèmes de juridiction et gestion des espèces partagées entre pays voisins, et/ou avec la haute mer. C’est en analysant l’échelle de temps de ces migrations transfrontalières que l’impact du changement climatique sur la gouvernance mondiale des pêches peut être évalué. Dans cette étude, nous explorons cette échelle de temps à l'aide d’un modèle de dynamique des populations marines exploitées couplé à des simulations dérivées d’un ensemble de modèles globaux océan-atmosphère. Les résultats montrent que d’ici 2030, pour le scénario à hautes émissions, 23% des stocks transfrontaliers auront changé de distribution et que 78% des zones économiques exclusives (ZEE) expérimenteront au moins une nouvelle espèce transfrontalière. A la fin du siècle, et pour ce même scénario, 81% des ZEE auront au moins une espèce transfrontalière et 45% des stocks transfrontaliers auront changé de distribution. La magnitude de tels changements de distribution est ici quantifiée par la variation dans la proportion de capture entre ZEE partageant ce stock transfrontalier. D’ici 2030, de tels changements entre ZEE seront de l’ordre de 59% à l'échelle globale, avec de nombreux pays dont la qualité de vie et la sécurité alimentaire dépendent de la pêche émergeant comme zones à haut risque. Ces zones se caractérisent par le déplacement précoce d’un grand nombre de stocks transfrontaliers. A la lumière de ces résultats, les traités et accords de pêche internationaux doivent être évalués pour leur capacité à répondre aux implications socio-écologiques du changement climatique et renégocier afin d’éviter tout conflit entre pays voisins. En anticipant des changements potentiels de distribution entre stocks transfrontaliers, tout nouvel accord de pêche se voudra plus résilient aux effets du changement climatique



Articles connexes








Les grands événements de l'Histoire mondiale expliqués en cartes (Les Arènes du savoir)

 

La chaîne des éditions des Arènes, Les Arènes du savoir réalise toutes les deux semaines des documentaires sur des sujets traités dans ses livres, des témoignages et des grands entretiens avec ses autrices et auteurs. Ces vidéos ont pour but de transmettre "un savoir généreux, humain et accessible".

Depuis décembre 2021, elle a inauguré une nouvelle série consacrée aux grands événements de l'Histoire mondiale expliqués en cartes. Les cartes sont extraites des Atlas historiques de Christian Grataloup et réalisées par Légende Cartographie. Les vidéos sont produites en collaboration avec l'APHG (Association des Professeurs d'Histoire et Géographie) et le magazine L'Histoire



La guerre 14-18 est l’un des événements les plus importants de notre Histoire. Quelles sont les différentes alliances qui opposent les pays européens en 1914 ? Comment la guerre devient-elle mondiale ? Que s'est-il passé à Verdun, la bataille la plus meurtrière de la Première Guerre mondiale ? Comment la guerre remodèle-t-elle l’Europe après quatre années de conflit ? Cette vidéo vous explique les grandes phases de la Grande Guerre, depuis la montée des nationalismes jusqu’à la signature de l’armistice le 11 novembre 1918.



La Guerre de Sept Ans est assez peu connue et pourtant c’est l'un des premiers conflits mondialisés. Elle se déroule de 1756 à 1763 sur plusieurs continents et oppose les grandes puissances du XVIIIe siècle regroupées en deux systèmes d’alliances rivaux. Comment les rivalités entre les grandes puissances européennes conduisent-elles à un conflit, qui, pour la première fois, se joue à l’échelle mondiale ? Pour les élèves de terminale qui suivent le spécialité HGGSP, cette vidéo vous explique les origines et les grandes étapes de la guerre de Sept Ans. 



Le judaïsme est la première religion monothéiste à voir le jour, au Proche-Orient. Dans quel contexte est né le monothéisme juif ? Comment s’est-il diffusé dans une antiquité majoritairement polythéiste ? Une vidéo pensée et conçue pour les élèves de 6e qui souhaitent réviser le chapitre sur la naissance des trois monothéismes au programme d’Histoire.



Le christianisme apparaît en l’an 30 de notre ère, à la mort d’un juif de Galilée, Jésus de Nazareth. À cette époque, le judaïsme existe déjà (1200 avant J.C.), l’islam naîtra six siècles plus tard (622 après J.C.). Comment le christianisme est-il né ? Comment cette religion s’est-elle diffusée en Europe ? Pour les élèves de 6e qui souhaitent réviser le chapitre sur la naissance des trois monothéismes au programme d’Histoire, cette vidéo explique les origines de la religion chrétienne et son expansion dans l’Empire romain du Ier au Ve s. après J.C.

Articles connexes

L'histoire par les cartes : l'Atlas historique mondial de Christian Grataloup en partenariat avec la revue L'Histoire

L'histoire par les cartes : l'Atlas historique de la France (L'Histoire - Les Arènes)

L'histoire par les cartes : une carte animée de la "densité impériale" à travers les époques



Géographies de l'exclusion numérique par Mark Graham et Martin Dittus


Si vous vous intéressez aux questions d'inégalités et de données numériques, voici un ouvrage très intéressant qui vient de paraître. Il aborde de nombreux aspects liés au pouvoir des grandes  plateformes, à l'utilisation ou la réutilisation des geodata, aux géographies futures qu'il faudrait développer pour lutter contre les formes d'exclusion. Comment sortir d'un monde organisé par Google ou Wikipédia ? 

Geographies of Digital Exclusion : Data and Inequality. Mark Graham and Martin Dittus. Pluto Press, 2022.


« Les données et les algorithmes façonnent la façon dont nous percevons et nous nous déplaçons dans l'espace. Les inégalités et les exclusions au sein des ensembles de données numériques influencent donc fondamentalement nos géographies vécues. Le livre raconte cette histoire à travers une exploration des inégalités et des exclusions au sein de deux des médias géographiques les plus puissants au monde : Google et Wikipédia. Lorsque nous parlons d'inégalités et d'exclusions, nous ne parlons pas seulement de la façon dont ces plateformes reflètent inégalement le monde. On parle du pouvoir qu'elles ont de recréer le monde à leur image. Elles créent des géographies de l'exclusion numérique. Cela ne signifie pas qu'un avenir plus équitable ne soit pas possible. En décrivant les mécanismes par lesquels nos mondes numérique et matériel se croisent, le livre se termine par une vision de ce à quoi pourraient ressembler des géographies numériques alternatives. » 

L'ouvrage en anglais est disponible en téléchargement :
https://www.oii.ox.ac.uk/wp-content/uploads/2022/01/9781786807410-2.pdf

Sommaire :

1- We All Are Digital Geographers

The cartographic attributes of the invisible

From cosmographies to digital geographies

Maps are not the territory

2- When the Map Becomes the Territory

Pre-digital geographies of information

Democratising geographies and economies ?

3- Making Digital Geographies

The collection of geospatial data

Organising the information

A geospatial platform ecology

Two complementary approaches

4- A Geography of Digital Geographies

How to ‘map’ digital maps 

The world according to Wikipedia

A gallery of digital maps

A global map ?

5- Digital Augmentations of the City

How to map Google Maps

The city according to Google

A geolinguistic hegemony ?

6- Who are the Map-Makers ?

Who contributes to Wikipedia ?

Information environments

Participation environments

Limits to the universal platform?

7- Information Power and Inequality

Wikipedia’s geolinguistic contours

Information equity and spatial contestation

What are the responsibilities of the map-maker ?

8- Towards More Just Digital Geographies

Introduction

Principles for the digital geographies of the future

Building digital geographies of the future ?

What comes next ?

 

Articles connexes

Quand Facebook révèle nos liens de proximité

Wikipédia fête ses 20 ans. Mais connaissez-vous ses ressources cartographiques ?

La carte mondiale de l'Internet selon Telegeography

L'essor parallèle de la Silicon Valley et d'Internet : du territoire au réseau et inversement

Une cartographie de l'exclusion aux Etats-Unis : entre amélioration de l'aide sanitaire et risque de stigmatisation des quartiers


L'Atlas Molière par Clara Dealberto, Jules Grandin et Christophe Schuwey


L’Atlas Molière. Clara Dealberto et Jules Grandin, Christophe Schuwey. Editions Les Arènes, 2022.
https://www.arenes.fr/livre/latlas-moliere/


Avec 150 cartes et infographies, cet atlas est une encyclopédie visuelle sur la vie, l’œuvre et l’époque de Molière. Les auteurs sont allés au-delà de la figure du saltimbanque mélancolique qui s’est imposée dans notre imaginaire collectif. Ils nous font découvrir un Molière entrepreneur de génie, un publicitaire en avance sur son temps, un créateur de spectacles extraordinaires. En textes et en images, ce livre nous permet de revisiter nos classiques de manière vivante et décomplexée : Les Précieuses ridicules, Tartuffe, Le Misanthrope, L’Avare, Le Bourgeois gentilhomme, Psyché, Les Fourberies de Scapin, Les Femmes savantes ou encore Le Malade imaginaire… Parce qu’un dessin vaut parfois mieux qu’un long discours.

Clara Dealberto et Jules Grandin sont cartographes et infographistes pour la presse. Ils ont relevé le défi de mettre en images une grande variété de données et de les intégrer au fil du texte. 

Christophe Schuwey enseigne la littérature française à l’université de Yale (États-Unis). Il est spécialiste de l’époque de Molière.






Articles connexes

Les histoires cartographiques racontées par Jules Grandin

Un océan de livres : un atlas de la littérature mondiale

Le tour de France des classiques de la littérature (Gallica - BNF)

Découvrir Paris à travers les grands classiques de la littérature

Mapping fiction, une exposition sur les rapports complexes entre auteurs et cartes littéraires

Vers une carte interactive de la littérature de fiction dans le monde

Carte des road trips les plus épiques de la littérature américaine

Les story maps : un outil de narration cartographique innovant ?


Mapping fiction, une exposition sur les rapports complexes entre auteurs et cartes littéraires

 

Mapping Fiction est une exposition organisée par la bibliothèque The Huntington à San Marino (Californie) du 15 janvier au 2 mai 2022. L'exposition est consacrée à la manière dont les auteurs et les cartographes construisent conjointement des mondes fictifs. Présentée dans le hall ouest de la bibliothèque, l'exposition est programmée pour coïncider avec le centenaire de la publication du roman moderne Ulysse de James Joyce en 1922.


Entièrement tiré des collections de la bibliothèque The Huntington, Mapping Fiction comprend une première édition du roman de Joyce et un brouillon dactylographié de l'un de ses chapitres, des gravures en taille-douce inspirées de Dublin telles que décrites dans le livre, d'autres cartographies du roman et des textes célèbres auxquels il fait allusion, ainsi que des documents liés à la célébration annuelle du Bloomsday à Dublin le 16 juin - la journée de 1904 au cours de laquelle se déroule le roman Ulysse de James Joyce.

Environ 70 oeuvres sont exposées, axées sur des romans et des cartes du XVIe au XXe siècle, en grande partie des livres comprenant des cartes de mondes imaginaires. Parmi les points forts de cette exposition figurent l'édition de 1876 de Lewis Carroll The Hunting of the Snark, les cartes de Robert Louis Stevenson Treasure Island and Kidnapped, la carte de JRR Tolkien de la trilogie Le Seigneur des anneaux et les cartes dessinées à la main de l'écrivain de science-fiction Octavia E. Butler pour Parable of the Talents (1998) et son roman inédit Parable of the Trickster. En plus des archives de Butler, l'exposition s'appuie sur les collections d'archives de la bibliothèque Huntington, celles de Jack et Charmian London, de Christopher Isherwood et d'autres, ainsi que sur les riches collections d'imprimés de l'institution concernant les récits de voyage, la littérature anglaise et l'histoire des sciences.

À l'occasion du 100e anniversaire de la publication d'Ulysse de Joyce, l'un des romans les plus influents du XXe siècle, "Mapping Fiction" essaie de répondre à la question : comment peut-on mieux comprendre le fonctionnement des romans et des cartes en réfléchissant à la manière dont ils fonctionnent ensemble ?

Articles connexes



La Terre du Milieu de Tolkien a désormais son SIG





Visualiser l'orientation des rues dans n'importe quelle ville du monde


Vladimir Agafonkin (@mourner), ingénieur chez Mapbox et passionné d'open source, a créé une application en ligne qui permet de visualiser l'orientation des rues dans n'importe quelle ville du monde :


L'auteur explique sa méthodologie dans un article sur le blog de Mapbox : Visualizing street orientations on an interactive map. En résumé, l'application récupère les données du réseau viaire et leur applique une grille qui permet de définir l'angle des rues (cf diagramme polaire à 360° permettant de visualiser facilement leur orientation par un code couleurs). La méthode s'inspire des travaux conduits par Seth Kadish et Geoff Boeing. L'application est documentée sur Github.

L'intérêt de cette application en ligne est de pouvoir sélectionner des villes et comparer leur trame viaire. Les villes peuvent avoir une apparence très différente selon la façon dont elles ont été planifiées et construites. Cela est particulièrement évident lorsqu'on les explore d'en haut à partir d'une carte. Certaines villes s'alignent strictement sur une grille, d'autres semblent avoir grandi sans aucune structure. Dans certains cas, les modèles n'apparaissent que lorsqu'on examine la ville de plus près, chaque quartier pouvant avoir son propre style (à tester en zoomant sur un quartier précis). 

Si Vancouver présente une orientation géométrique caractéristique de la plupart des villes nord-américaines, Vienne ou Paris présentent une trame viaire beaucoup plus diffuse.

De son côté, Geoff Boeing a conduit une étude sur l'orientation, la configuration et l'entropie du réseau routier dans 100 villes du monde à l'aide des données OpenStreetMap et OSMnx. Il a développé un nouvel indicateur d'orientation-ordre qui quantifie la manière dont le réseau routier d'une ville suit la logique géométrique d'une grille standard. Une analyse par grappes est effectuée pour explorer les similitudes et les différences entre ces sites d'étude concernant plusieurs dimensions. Des relations statistiques significatives existent entre l'orientation de la ville et d'autres indicateurs d'ordre spatial, tels que les circuits urbains et les mesures de connectivité. En moyenne, les sites d'étude américains/canadiens ressemblent beaucoup plus à une grille que ceux d'ailleurs, présentant moins d'entropie et de circuits.

Boeing, Geoff. Urban spatial order : street network orientation, configuration, and entropy. Applied Network Science 4, 67 (2019). https://appliednetsci.springeropen.com/articles/10.1007/s41109-019-0189-1

Source :  Geoff Boeing, Urban Street Network Orientation

Articles connexes

Les types de voies dans les grandes villes du monde

Les nouvelles perspectives offertes par la cartographie des odonoymes et autres toponymes

Plans et rues de Paris d'hier à aujourd'hui

L'histoire par les cartes : recensement des noms de rues en Italie portant des noms de personnes ayant résisté ou combattu contre le fascisme

Drive & Listen, un site web pour s'immerger en voiture dans les rues des grandes villes mondiales


L'histoire par les cartes : la mappe sarde du XVIIIe siècle


Source
: Françoise Briegel, « Activités perceptives et cognitives : le cadastre sarde (XVIIIe siècle) ». Actes de colloque Matières à raisonner, sous la dir. de Françoise Briegel, 2022.

Le cadastre sarde dit mappe sarde est une collection de documents cadastraux cartographiques réalisés au début du XVIIIe siècle sur l'étendue du duché de Savoie, hormis le Val d'Aoste, qui disposait à l'époque de lettres de franchises l'exonérant du paiement de la taille. Il constitue le premier cadastre graphique européen.

Extrait de la mappe sarde (Wikipedia)

Résumé de l'article

Premier cadastre cartographié parcellaire de grande envergure d’Europe occidentale, la mappe sarde, initiée par Victor-Amédée II est achevée en dix ans (1728-1738). La mappe comprend plus de 1350 plans réalisés sur la base d’une échelle identique (1/2400e). Ces plans proposent une représentation topographique des propriétés foncières de l’ensemble des quelques 640 communes du Duché. Cet article montre comment la représentation graphique épouse les capacités perceptives et cognitives des humains, lesquelles favorisent le repérage des formes simples, l’appropriation de ce nouvel objet graphique et sa mémorisation. 

Pour Françoise Briegel, le plan cadastral propose une perspective d’en haut et artificielle. Au XVIIIe, les procédés d’arpentage favorisent l’aspect polygonique parcellaire. La manière de relever et de mesurer les distances s’appuie sur la triangulation. Cette géométrisation de l'espace introduit une nouvelle culture graphique auprès de la population rurale. Le cadastre sarde, dès les années 1738, participe de cette « invention de la propriété privée » que connaîtra la France au moment de la Révolution.

Accès aux fonds des mappes sardes sur le site des Archives départementales de la Haute-Savoie (ADHS) et à son outil de recherche avancée.

Plan de Bonneville (source : ADHS)


Méthode de lever les plans et les cartes de terre et de mer par M. Ozanam (1781) à consulter sur Gallica.

Méthode de lever les plans et les cartes - planche VIII (source : Gallica)


La pratique universelle pour la rénovation des terriers et des droits seigneuriaux (1746) d'Edme de La Poix de Fréminville contient également des conseils sur la manière de faire "arpenter et lever un plan géométrique par le notaire ou l'arpenteur" (Gallica).

Jean-Jacques Rousseau, employé au cadastre de Chambéry dans les années 1730, a été en contact avec la mappe sarde. Il en parle dans le livre V des Confessions.

Le Cadastre sarde de 1730 en Savoie. CR de Paul Guichonnet. Études rurales, 85, pp. 99-101, 1982.


Pour en savoir plus

Le cadastre sarde en Savoie (1728-1738)


Cartographie avec R par Timothée Giraud et Hugues Pecout


Timothée Giraud (UMS RIATE, CNRS, Université de Paris) et Hugues Pecout (FR CIST, CNRS) proposent deux manuels de cartographie : 
Créer des cartes thématiques conformes aux règles de la sémiologie graphique et de la cartographie avec R. L’objectif de ce document est de fournir un support à l’apprentissage de la cartographie avec R. Le projet RStudio contenant l’ensemble des données utilisées dans le manuel est disponible ici. Une fois le dossier, décompressé il est possible de tester l’ensemble des manipulations proposées dans le projet RStudio.
Ce manuel est destiné tant aux utilisateurs de R souhaitant mettre en place des traitements de données spatiales qu’aux utilisateurs souhaitant utiliser R pour réaliser les taches qu’ils réalisent habituellement avec un SIG. Les principales étapes du traitement de l’information géographique y sont abordées. L’accent est porté sur le traitement des données vectorielles mais une partie est tout de même dédiée aux données raster.




Ces manuels ont été initialement conçus pour accompagner les cours du Master 2 Géomatique, géodécisionnel, géomarketing et multimédia (G2M) de l’Université Paris 8 Vincennes - Saint-Denis. Disponibles en licence Creative Commons Attribution-NonCommercial-ShareAlike 4.0, ils peuvent apporter des connaissances très utiles sur les méthodes de cartographie et de géomatique à l'aide de l'application R. 


Cartographie sous R

Même si R n’est pas un outil cartographique dédié, de nombreux packages existent pour permettre de manipuler des données spatiales et pour fabriquer des cartes. Le package Cartography permet la création de la plupart des types de cartes statistiques ou thématiques avec R. Etant donné qu'il faut manipuler des scripts, le logiciel R est plutôt réservé à des spécialistes, même si son usage commence à se démocratiser. Voir la présentation de N. Roelandt "Données géospatiales et cartographie avec R".

R Géomatique (blog de Timothée Giraud)
http://rgeomatic.hypotheses.org/

Documents et supports divers sur la pratique de R en SHS (projet Rzine)
http://rzine.fr/publication/

Tutoriels fournis par l'université de Chicago :
http://spatialanalysis.github.io/tutorials/

Utiliser R dans QGIS :
https://www.sigterritoires.fr/index.php/utiliser-r-dans-les-traitements-qgis/

Créer un package R en quelques minutes :
http://thinkr.fr/creer-package-r-quelques-minutes/

Rspatialdata, une collection de sources de données et de tutoriels pour R :
http://rspatialdata.github.io/


Lien ajouté le 21 janvier 2022

Articles connexes




Le projet JADIS pour ajouter des données sur des cartes historiques géolocalisées. L'exemple des plans de Paris (1760-1949)


L'application en ligne JADIS permet de replacer des cartes historiques automatiquement géolocalisées sur une carte actuelle avec d’autres couches comme par exemple des îlots vectorisés ou la trame viaire. L'exemple proposé concerne la ville de Paris (plans urbains de 1760 à 1949).

Interface de consultation de l'application en ligne JADIS (plans de Paris - 1760-1949)


Le projet JADIS est issu d'une collaboration scientifique entre la Bibliothèque nationale de France (BnF) et l'Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL). Les buts du projet sont les suivants:

  • Développer un algorithme permettant de géolocaliser et réaligner automatiquement les collections cartographiques avec une précision au niveau de la rue.
  • Réaligner les résultats sur la base de données des noms de rues historiques pour permettre la fouille des cartes de Paris par les noms de rues d’époque.
La part du projet visible en ligne correspond principalement au second objectif. L'essentiel du projet consiste cependant à développer un algorithme permettant de géolocaliser automatiquement les cartes, en faisant appel à des technologies avancées d'intelligence artificielle, telles que les réseaux de neurones. Ce développement s'inscrit dans le cadre de la recherche expérimentale en humanités digitales et géospatiales. Le programme développé est entièrement disponible en libre-accès.

Les données utilisées par le site web, en particulier les couches d'information des cartes sont disponibles en libre-accès sur Github Pages.

Les images de cartes sont téléchargeable gratuitement sur l'API IIIF de récupération des images de Gallica.

L'algorithme développé pour géolocaliser les cartes automatiquement et pour créer les couches d'information est disponible en libre-accès sur Github.









Carte complète du monde par Zhaoxu Sui


Source : Comprehensive Map of the World and Beyond (Zhaoxu Sui)

Cette carte complète du monde a été réalisée par Zhaoxu Sui (@suizhaoxu), étudiant à l'université du Montana. Elle a été présentée au concours #NACIS2021 (Congrès annuel de la North American Cartographic Information Society). Elle est disponible en haute résolution sous deux formats :

La carte a été réalisée avec le logiciel Arcgis Pro. Elle s'inscrit dans le style des comprehensive maps des atlas de géographie classiques avec quelques nouveautés cependant (cf choix de la projection Robinson, accès à un index des noms en ligne, mise à jour par rapport à des sources de données récentes...). La carte comprend beaucoup d'informations sur le plan physique, économique et politique avec des données sur le relief, l'occupation du sol, les ressources naturelles, les frontières, les villes, les principaux ports, les ZEE, etc. (voir les nombreuses sources utilisées). De taille importante et de bonne résolution, la carte peut être imprimée comme une affiche murale.

Un QR code permet d'accéder à la liste de tous les noms figurant sur la carte (avec renvoi à la grille de référence). Ce index est téléchargeable au format docx. Ce qui fait que l'on peut utiliser cette carte murale aussi comme un atlas géographique pour retrouver des noms de lieux.
https://szx104240.wixsite.com/mapworld

Zhaoxu Sui a aussi réalisé une carte présentant 1000 destinations dans le monde. Cette sélection de lieux présentant un intérêt sur le plan naturel ou culturel (ou les deux) correspond à des critères subjectifs assumés.

L'auteur a également produit des cartes thématiques originales. Voir notamment ses cartes de densités du PNB dans le monde ou encore cette carte par interpolation qui s'affranchit des limites des Etats.

Pour découvrir les autres cartes réalisées dans le cadre du Concours étudiant de cartes et affiches NACIS 2021 ainsi que la liste des gagnants.


Liens ajoutés le 27 juillet 2022

Articles connexes

Publication de cartes politiques et physiques en open data sur le site du Gouvernement du Canada

La projection Equal Earth, un bon compromis ?

Rubrique Projections cartographiques

Rubrique Fonds de carte pour SIG