La navigation en réalité augmentée arrive sur Google Maps


Ce n'était un secret pour personne, Google l'avait déjà annoncé en mai 2018 : l'entreprise était en train de préparer une nouvelle version de Google Maps intégrant des fonctions de réalité augmentée. 

L'Intelligence artificielle (IA), c'est un peu l'arme secrète de Google qui dépense beaucoup d'argent depuis des années dans le domaine de la reconnaissance d'images.  En plus des enjeux financiers énormes, il y avait un besoin important : pouvoir donner une nouvelle jeunesse à Google Maps, qui est l'une des plus vieilles applications de Google. Créée en 2005, Google Maps reste l'application de navigation la plus utilisée par le grand public. Elle a bénéficié d'importantes évolutions, avec notamment l'intégration de Street View qui augmentait déjà un peu l'expérience de l'utilisateur. 

En intégrant la plateforme de vision par ordinateur Google Lens dans Maps, Google permet de parcourir une rue de la ville et de voir des fenêtres contextuelles apparaître de manière à afficher en temps réel des restaurants, des cinémas ou d'autres lieux. C’est un peu ce que permettait déjà de faire Google Glass, mais il fallait pour cela acquérir les lunettes Google. Désormais l’appareil photo de votre smartphone devrait suffire.


Pour l'instant, l'application est encore en phase de test. Un journaliste du Wall Street Journal a pu faire part de ses premières impressions dans un article publié le 17 février 2019.


Cette navigation en réalité augmentée n'est pas disponible en permanence. La réalité augmentée (AR) s'efface au bout de quelques minutes pour laisser la place à l'interface de navigation classique. Question de sécurité, explique la firme californienne qui a remarqué que les utilisateurs regardaient leur écran trop longtemps en le tenant devant eux à bout de bras. Un comportement propice aux collisions dans un environnement urbain.

"L'application sera très utile dans les moments où vous sortirez du métro, et où vous vous demandez dans quelle direction aller", explique le responsable de l'expérience utilisateur chez Google.

Cette fonctionnalité AR sera d'abord déployée aux membres certifiés Local Guide avant d'être disponible pour tous les utilisateurs à une date qui n'a pas encore été dévoilée par Google.

Voici en complément une expérience de Matt Reed, "creative technologist" chez Redpepper, qui montre les progrès réalisés par l'Intelligence artificielle, notamment en termes de reconnaissance automatique d'images. Il s'agit d'une expérience faite à partir du célèbre album Where is Waldo ?, une série de livres-jeux britanniques créés par Martin Handford où le lecteur doit réussir à retrouver un personnage, Charlie. La caméra saisit toutes les images de personnages et parvient, en utilisant AutoML Vision de Google, à reconnaître le personnage.



Articles connexes :

Google Street View et sa couverture géographique très sélective (lire l'article sur ce blog).

Simuler des courbes de niveau en réalité augmentée dans un bac à sable (lire l'article sur ce blog)