Recensement des éléphants en Afrique : une population en baisse inquiétante


« Éléphants sans frontières » a réalisé une enquête pendant deux ans sur la population des éléphants en Afrique (2014 et 2015). Connu sous le nom de Great Elephant Census (GEC), ce recensement a permis d'observer que le nombre de troupeaux d'éléphants vivant principalement dans les zones de savane s'était considérablement réduit. Selon les estimations, la population d'éléphants diminue d'environ 8% par an. Près du tiers de la population d'éléphants de la savane a disparu en seulement sept ans.

Pour accéder aux données et aux cartes du Great Elephant Census :
http://elephant-atlas.org/home

Le site Vividmaps a produit une animation pour montrer la rétraction considérable de la zone d'implantation de l'éléphant en Afrique depuis le XIXe siècle.




Une étude scientifique réalisée sur des éléphants du parc Kruger en Afrique du Sud a montré que leurs déplacements étaient très liés à la recherche de points d'eau, surtout dans un contexte de réchauffement climatique.
Fine-Scale Tracking of Ambient Temperature and Movement Reveals Shuttling Behavior of Elephants to Water : https://www.frontiersin.org/articles/10.3389/fevo.2019.00004/full
Kruger Elephant Movement : https://github.com/pratikunterwegs/elemove
 
Cette diminution rapide des populations n'est pas propre aux éléphants, elle concerne un grand nombre d'espèces animales.

 
En complément, voici une story map sur les parcours de migration des oiseaux en Amérique :
http://www.nationalgeographic.com/magazine/2018/03/bird-migration-interactive-maps/?sf207572829=1

Avec une carte en haute résolution du National Geographic :
http://www.reddit.com/r/MapPorn/comments/b7nedg/bird_migration_in_the_americas/

A compléter par cette animation :
http://sos.noaa.gov/datasets/bird-migration-patterns-western-hemisphere/


Lien ajouté le 19 mars 2019

Une carte du nombre d'espèces de vertébrés menacées dans le monde :
http://journals.plos.org/plosbiology/article?id=10.1371/journal.pbio.3000158



Lien ajouté le 1er août 2019

Lien ajouté le 4 novembre 2019

75% des populations de grands carnivores sont en déclin, avec des impacts écologiques considérables. Là où de grandes populations carnivores ont été reconstituées - comme les loups à Yellowstone ou le lynx eurasien en Finlande - les écosystèmes semblent se redresser. La source : buff.ly/34lyOkX



Lien ajouté le 13 août 2021

Articles connexes

Eduquer à la biodiversité. Quelles sont les cartes, les données et les représentations ?