Une animation des images Sentinel-2 à l'échelle du monde et sur toute une année

 

Le data scientist Matic Lubej a eu l'idée un peu folle de créer une animation (timelapse) à partir des images satellites Sentinel-2 du monde entier et sur toute une année. Cela représente beaucoup de données à traiter - environ 3 pétaoctets - soit des centaines de milliards de pixels d'informations : cela fait beaucoup pour obtenir juste quelques secondes de GIF animé ! Il a ensuite stocké les résultats intermédiaires et les a mis à disposition de tous ceux qui souhaitaient les utiliser librement.

 

Pour arriver à un tel résultat, il a fallu constituer une pile de données multi-temporelles et multi-spectrales, si possible sans couverture nuageuse. Le travail a consisté à créer une pile annuelle harmonisée d'une résolution de 120 mètres, ce qui reste raisonnable en terme de volume : cela représente tout de même 5 Téraoctets de données pour une année entière.

Le fait de disposer des données à une si grande échelle facilite l'observation de divers phénomènes terrestres, à des fins d'éducation ou de recherche. On peut notamment suivre la variation du NDVI (indice de végétation) au cours de l'année, ce qui permet de mieux appréhender l'alternance saisonnière et ses éventuelles perturbations. On peut effectuer ses propres analyses dans EO Browser, Jupyter Notebook ou ailleurs. Les données sont disponibles sous licence Creative Commons CC-BY 4.0. On peut y accéder dans le cloud sur CreoDIAS et AWS S3, les diffuser via Sentinel Hub ou simplement les visualiser directement et jouer avec dans l'application en ligne EO Browser (sous la forme d'un globe 3D interactif).

On peut également utiliser ces données comme fond d'écran - la résolution est deux fois supérieure à celle du Blue Marble. Le fait que l'animation soit disponible en 37 intervalles sur un an (environ trois intervalles par mois) en fait un outil très intéressant. Cette production a été réalisée dans le cadre du projet Horizon 2020 Global Earth Monitor et des activités Digital Twin de l'Agence spatiale européenne. 

Accès à l'application sur le site de Sentinel2 :
http://apps.sentinel-hub.com/digital_twin_sandbox/

Accès aux données sur Github :
http://github.com/sentinel-hub/public-collections/tree/main/collections/sentinel-s2-l2a-mosaic-120

Article décrivant la méthode : "Digital Twin Sandbox Sentinel-2 collection available to everyone"
https://medium.com/sentinel-hub/digital-twin-sandbox-sentinel-2-collection-available-to-everyone-20f3b5de846e


Pour compléter

Une couverture mondiale avec des images Sentinel-2 gratuites et sans nuage, avec également un accès  WMS (comparaison possible entre années) : http://s2maps.eu/

Le Copernicus Open Access Hub (anciennement connu sous le nom de Sentinels Scientific Data Hub) fournit un accès complet, gratuit et ouvert aux produits utilisateurs Sentinel-1, Sentinel-2, Sentinel-3 et Sentinel-5P. Voir le blog Multitemp du CESBIO pour l'exploitation des séries temporelles Sentinel-2.
http://scihub.copernicus.eu/

Dans le cadre du projet Copernicus, l'Agence spatiale européenne (ESA) rassemble toutes les images acquises par les satellites Sentinel sur sa plateforme PEPS.
https://peps.cnes.fr/rocket/

Copernicus Emergency Management Service (@CopernicuEMS) fournit des produits de cartographie basés sur l'imagerie satellite afin de pouvoir faire face aux risques majeurs (feux de forêt, inondations, sécheresses...).

M2RAIN-ASCAT est un nouveau produit pluviométrique à l'échelle mondiale obtenu à partir des données d'humidité du sol. L'ensemble des données pluviométriques SM2RAIN-ASCAT (en mm/jour) est fourni sur une grille régulière à un échantillonnage de 0,1 degré à l'échelle mondiale. Le produit représente les précipitations accumulées entre 00h00 et 23h59 UTC du jour indiqué. La méthode SM2RAIN a été appliquée au produit d'humidité du sol ASCAT sur une période de 14 ans (2007-2020).




Lien ajouté le 2 mars 2021


Articles connexes

Animer des images satellites Landsat avec Google Earth Engine et l'application Geemap

La NASA met à disposition plus de 11 000 vues satellitaires prises ces 20 dernières années

Les photos de la Terre prises par Thomas Pesquet lors de ses missions spatiales

Copernicus : accès libre et ouvert aux cartes concernant la couverture des sols (2015-2019)

Des différents modes de visualisation pour comparer des images aériennes ou satellitaires

Quand l'intelligence artificielle et l'apprentissage automatique permettent de repérer des bidonvilles à partir d’images satellitaires et aériennes

Observer les nouvelles images satellite proposées dans Google Earth

Pages de ressources sur les images satellitaires