La carte, objet éminemment politique : exemple des élections européennes


Les prochaines élections européennes se tiendront dans l'ensemble des 27 Etats membres de l'Union européenne entre le 23 et le 26 mai 2019. Organisé tous les 5 ans depuis 1979, ce scrutin permet aux citoyens européens d'élire leurs représentants au Parlement européen.

Il peut sembler paradoxal de parler d'objet "éminemment politique" tant la mobilisation lors de ce scrutin est devenue faible. Le taux de participation aux élections européennes ne cesse de diminuer en France comme dans les autres pays de l'Union, particulièrement chez les jeunes (cf carte de l'abstention aux élections européennes de 2014).


Le taux de participation aux élections européennes depuis 1979 (source : Europarl

Pour autant, les débats politiques lors de ces élections sont assez vifs dans les différents pays européens, donnant lieu à une importante production cartographique. Nous proposons dans ce billet de recenser les cartes et les productions graphiques qui ont été produites ou vont l'être à cette occasion.

Pour consulter les résultats et les cartes des élections européennes de 2014 au niveau de la France :
http://www.cartesfrance.fr/geographie/cartes-elections/carte-elections-europeennes-2014.html



Pour accéder aux cartes par anamorphoses publiées par Slate et notamment à celles des eurosceptiques par rapport aux europhiles : http://www.slate.fr/france/87669/cartes-europeennes-2014


Pour consulter les résultats des élections européennes de 2014 au niveau européen :
http://www.europarl.europa.eu/elections2014-results/fr/country-introduction-2014.html

Comment marchent les élections européennes ? Le petit guide pour tout comprendre. Par Maxime Vaudano et Agathe Dahyot. Les Décodeurs - Le Monde.

Nous proposons ci-dessous une sélection de cartes dont l'interprétation peut revêtir un caractère politique et qui reflètent les débats en cours concernant l'Union européenne. Ces cartes ne sont pas dénuées d'arrière plan idéologique, d'option politique ou de parti pris. Elles donnent à voir des questions en débat : coût/intérêt d'être membre de l'UE, montée des mouvements séparatistes, avenir de l'Union après le Brexit... Ces cartes et ces images participent de réalités vécues mais aussi d'un "imaginaire européen" encore très vague ou à construire.


Répartition des contributions et des aides financières par pays au sein des pays de l'UE



Mouvement séparatistes en Europe


The future of Europe ? (source : Map Porn)



 La carte des résultats au référendum sur le Brexit en 2016 (source : Le Monde)



Le Brexit en cartes (Source : Le Monde)



Brexit, good bye UK ! (Source : Les Humeurs d'Oli)




Le Brexit et la frontière irlandaise (source : Géoconfluences)


Le site Brexit Mapping propose des cartes mentales (du style plans de métro) pour représenter visuellement les problèmes que représente le Brexit pour les entreprises.

Voici une série de cartes permettant de saisir quelques enjeux qui sont débattus lors des élections européennes de 2019 : composition et attributions du Parlement européen après le Brexit, évolution de la Politique agricole commune, gestion du budget et répartition des aides, contrôle des frontières de l'UE, vieillissement démographique de l'Europe et ses conséquences...




 


Cette Europe qui dit non à Bruxelles (source : Courrier international)



Les contrôles aux frontières intérieures, les murs (source : VisActu)



Évolution des dépenses agricoles au sein de l'UE (source : Atlas de la PAC)



Journaux télévisés : l’Union européenne mal traitée à l’antenne (source : Libération, 17 mars 2019)


Espérance de vie à la naissance, le grand écart (source : Le Monde diplomatique)



Vieillissement de la population en Europe - comparaison 1980-2017 (source : INSEE, 2019)



Les écarts de salaire en Europe (Milos Popovic)


Évolution du sentiment d'être "européen" entre 1995 et 2015 (sondage Eurobarometer)




Les pays membres de  l'Union européenne, de la zone Euro et de l'espace Schengen
(source : Visual capitalist)



Serions-nous revenus à l'Europe des nations du XIXe siècle ? Au delà des clichés, cette carte-caricature des pays d'Europe en 1880 fait écho avec l'actualité. Les descriptions des pays valent leur pesant d'or. "Grande Bretagne : royaume désuni. Succursales un peu partout, aucun autre pays des quatre parties du globe ne peut se gratter sans que ça démange en Angleterre" ; "France = les électeurs ne laissent pas moisir leurs gouvernements". "Italie = ô Italia que tu as mauvais caractère. Ciel bleu, âme noire Tu nous fais de la peine, fi, tu es une nation qui fait des scènes."

Europe : quelle image dans les manuels scolaires allemands et anglais ? The Conversation, avril 2019

La manière dont l’Europe est représentée dans certains manuels anglais et allemands diffère considérablement. Dans les livres anglais, la place de l’Europe est moindre et l’approche qui en est faite est plus critique que dans les manuels allemands. Même si les manuels reflètent largement le climat politique dominant de chaque pays, ils ne se font pas nécessairement l’écho des opinions des jeunes. En Allemagne ou en Angleterre, ceux-ci partagent des points de vue assez similaires à propos de l’Europe. Ils sont attachés à certaines valeurs (aussi bien générales qu’européennes) et, bien que les jeunes n’embrassent pas l’identité européenne et l'adhésion au projet européen sans se poser de questions, il y a parmi les deux groupes – et particulièrement chez les Allemands – un sentiment d’être européen. Cela n’apparaît pas dans les manuels anglais. Il semble que, dans les deux pays, la question la plus controversée du XXIe siècle – l’Union européenne – soit simplement présentée comme un reflet du récit national actuel pour les générations futures.

A compléter par cette étude : Young Europeans : A New Political Generation ?
http://www.mdpi.com/2075-4698/8/3/70/htm

L’école et « le sentiment d’appartenance à l’Union européenne » (article de Claude Lelièvre, 28 avril 2019) :
http://theconversation.com/lecole-et-le-sentiment-dappartenance-a-lunion-europeenne-116001


En contrepoint une étude de 1936 pour l'Intransigeant :"Quelle image ont de la France les autres pays européens ?" http://www.retronews.fr/conflits-et-relations-internationales/echo-de-presse/2018/11/20/enquete-en-1936-que-pensent-de-nous#


Pourquoi la Hongrie, la Pologne et la Lithuanie ont divisé leurs régions pour continuer à percevoir des fonds européens.

Perception des "menaces" en fonction des pays européens :

Un débat controversé : combien verse, combien reçoit chaque pays de l'UE ?

Un décryptage des partis "souverainistes" en Europe par les Décodeurs - Le Monde

Sur l'immigration : Europe passoire ou Europe forteresse ?

Les conseils municipaux en France : creusets de l'intégration européenne.

Une carte des clivages politiques au sein de l'UE (à voir sous forme interactive sur Zeit online)

Bioéthique, mariage pour tous, fin de vie… Où en sont les pays de l’Union européenne ?
 
La bataille finie, les partis vont se remettre en campagne (Libération, 24 mai 2019)




En complément :

La procuration, un vote de classe. Par Baptiste Coulmont, Christophe Le Digol, Paul Lehner, Jean-Baptiste Paranthoën & Victor Violier, le 16/05/2019. Site Diploweb.
Dans un contexte de scrutins européens marqués par une forte abstention, cet article explore les géographies du vote par procuration, qui révèlent une facette peu connue de la mobilisation électorale des classes supérieures. Alors que les manifestations des gilets jaunes bousculent la démocratie représentative, l’usage de la procuration donne à voir une forme de vote de classe.
http://www.metropolitiques.eu/La-procuration-un-vote-de-classe.html


Articles connexes :

Le vieillissement de la population européenne et ses conséquences

Cartes sur la jeunesse, la formation et l'emploi au sein de l'Union européenne

Les résultats des élections européennes du 26 mai 2019 en cartes et en graphiques