Tous les chemins mènent à Rome : une très belle collection de cartes artistiques qui donnent à réfléchir sur nos mobilités


Le site Road to Rome fait partie de ces sites qui vous font rêver sur les cartes et en même temps donne à réfléchir sur nos traces de mobilité à la surface du globe : http://roadstorome.moovellab.com/


Au départ de ce projet, un pari un peu fou : vérifier si tous les chemins mènent vraiment à Rome ! La question préoccupait Benedikt Groß depuis un certain temps. Avec le soutien de Philipp Schmitt, les deux hommes se sont lancés dans l'aventure et ont pu explorer 3 375 746 itinéraires à partir d'OpenStreetMap en utilisant l'application GraphHopper.

Au delà de la prouesse technologique, le résultat s'apparente à de véritables oeuvres d'art avec de magnifiques cartes formant des réseaux en arborescences à l'échelle de continents ou de pays. Car le dicton ne concerne pas que Rome, c'est l'occasion d'illustrer par exemple le centralisme de Paris :


Le même type de cartographie appliqué aux Etats-Unis (avec un découpage original) met en évidence le rôle structurant des grandes villes.


Les auteurs de ces cartes, Benedikt Groß, Philipp Schmitt et Raphael Reimann sont membres de Moovellab, un laboratoire qui conduit des recherches sur l'organisation et l'évolution des systèmes de transports et de mobilité. Ils ont mis au point un outil "Urban mobility fingerprint" qui reprend la même méthode qui consiste à mesurer les chemins d'un point B à un point A en envisageant tous les chemins possibles à l'échelle des villes :


"L’empreinte digitale de la mobilité urbaine" a pour objectif de calculer les itinéraires vers une destination unique (A) en fonction de différents points de départ (B). Les points B sont situés dans un rayon autour de la destination. La taille du rayon est définie par le temps de trajet selon différents modes de transport. Tous ces itinéraires créent "l'empreinte digitale de mobilité urbaine". Les itinéraires sont colorés en fonction de leur direction, comme ici à travers l'exemple de Londres.


Une fois les itinéraires tracés, tous les points de départ sont pivotés et alignés sur une ligne de connexion idéale. La longueur des itinéraires est réduite de manière correspondre au plus près à la ligne idéale de connexion. Le graphe qui en résulte est appelé "l'ADN des rues". Pour Londres, l’ADN des rues est presque idéal, avec des connexions très directes, créées par un réseau de rues très dense.

Sur le site, on peut créer sa propre empreinte de mobilité urbaine en fonction de la ville européenne que l'on a choisie : http://roadstorome.moovellab.com/explore


Autres réalisations cartographiques du laboratoire Moovellab sur le même modèle :

Le réseau hydrographique des Etats-Unis
http://github.com/NelsonMinar/vector-river-map

Flights to Rome (tous les vols aériens dans le monde à partir des données du site Flightradar 24)
http://flightstorome.moovellab.com/

Accès à la carte interactive : http://flightstorome.moovellab.com/map/



Articles connexes :

Hors du monde : la carte et l'imaginaire - Exposition cartographique (Strasbourg, du 18 mai au 20 octobre 2019)

Tous les chemins mènent à Rome : une très belle collection de cartes artistiques qui donnent à réfléchir sur nos mobilités
Accéder aux cartes artistiques recensées sur le blog Cartographie(s) numérique(s)s

Visualiser les flux aériens et les aéroports avec Openflights