Le site Airplanes.live permet de suivre les vols d'avion en temps réel


Airplanes.Live est un site dédié aux passionnés d’aviation. Il exploite des récepteurs capables de  capturer les données ADS-B (Automatic Dependent Surveillance-Broadcast) et MLAT (Multilatération à pseudo-portée), qui fournissent des informations en temps réel sur les avions dans le monde. Ces données non filtrées permettent aux passionnés, chercheurs et journalistes d’accéder à une quantité incroyable de données liées au suivi des vols. Airplanes.live affiche tous les avions équipés d'ADS-B et de mode S, calculés par MLAT, sur une carte de suivi complète avec des fonctions d'historique et de relecture.

Interface de la carte interactive du site Airplanes.live 


Le site permet aussi de suivre plusieurs avions à la fois


Le site permet en outre de produire une heatmap du trafic aérien. Patience car l'affichage de la carte peut être un peu long...

Heatmap montrant l'absence de trafic aérien civil au desus de l'Ukraine et de la Russie en raison de la guerre 



Airplanes.live peut s'avérer être une alternative intéressante à l'utilisation d'Openflight qui fournit également des données de suivi aérien.

Voir le fonctionnement et le code de l'application d'Airplanes.live sur GitHub.

Compte tenu qu'aucune donnée n'est filtrée, Airplanes.live se prête bien à des enquêtes OSINT, pour montrer par exemple des zones de brouillage de signaux GPS ou pour suivre certains avions suspects. En mars 2024, un profil de renseignement open source sur X, anciennement Twitter, nommé Markus Jonsson, a déclaré que le brouillage GPS dans la région baltique durait « depuis 47 heures consécutives, ce qui en ferait le plus long incident jamais enregistré » affectant « 1 614 avions uniques », mais leur nombre pourrait être plus élevé. En réalité, ces brouillages durent depuis décembre 2023 ; is ont cependant tendance à s'intensifier. Les régions où des interférences GPS ont été signalées sont situées près de la Baltique et à Kaliningrad, autour de la mer Noire, de la mer Caspienne ainsi que la Méditerranée orientale. Le problème se pose à proximité d’autres zones de conflit comme par exemple en Israël et à Gaza.

Articles connexes

Visualiser les flux aériens et les aéroports avec Openflights

Le trafic aérien mondial représenté sous forme d'infographie animée

Calculer le bilan carbone de nos déplacements aériens


Le brouillage et l'usurpation de signaux GPS participent de nouvelles formes de guerre électronique