La condition des femmes dans le monde à travers les cartes


La journée internationale des droits des femmes le 8 mars est l'occasion de s'interroger sur la condition des femmes dans le monde. Les cartes fournissent un support très utile pour comparer la diversité des situations selon les pays.

Le site Womanstats rassemble un grand nombre de cartes concernant les femmes, qu'il s'agisse des violences exercées contre elles, de leur niveau d'éducation, de leur accès à l'emploi ou aux responsabilités, de leurs droits (notamment droit de vote ou droit à l'avortement) : http://www.womanstats.org



L’indice mondial de disparité entre les sexes (Global gender gap index) est un indice conçu pour mesurer le degré d'inégalité entre hommes et femmes. Créé en 2007 par le Forum économique mondial, il couvre quatre domaines clés : la santé, l'éducation, l'économie et la politique afin d'évaluer l'état d'égalité des sexes entre pays. Le rapport mesure les déséquilibres entre femmes et hommes et n'est pas à proprement parler une mesure de l'égalité. Le score le plus élevé possible est 1 et le plus bas est 0. 



Le Gender Inequity Index (GII) est un indice d'inégalité. Il mesure les inégalités entre les sexes dans trois domaines importants du développement humain : la santé reproductive, mesurée par le taux de mortalité maternelle et les taux de natalité des adolescentes ; l'autonomisation, mesurée par la proportion de sièges parlementaires occupés par des femmes et la proportion d'hommes et de femmes adultes âgés de 25 ans et plus ayant au moins une formation secondaire ; et enfin la situation économique, exprimée en participation au marché du travail et mesurée par le taux de participation au marché du travail des populations féminines et masculines âgées de 15 ans et plus. Le GII est construit sur le même cadre que l'IHDI - pour mieux exposer les différences dans la répartition des réalisations entre les femmes et les hommes. Il mesure les coûts de développement humain de l'inégalité entre les sexes. Ainsi, plus la valeur du GII est élevée, plus il y a de disparités entre les femmes et les hommes et plus la perte de développement humain est importante. 
 
En complément, le Forum économique mondiale propose une data visualisation interactive qui permet d'explorer les données et de comparer les évolutions dans 144 pays sur la période 2006-2016 :
http://projects.two-n.com/world-gender/

La Convention sur l'élimination de toutes les formes de discrimination à l'égard des femmes (en anglais Convention on the Elimination of All Forms of Discrimination Against Women) a été adoptée en 1979 par l'Assemblée générale des Nations unies. Plus de 50 pays parmi l'ensemble des pays qui ont ratifié la Convention l'ont fait en émettant des réserves ou des objections, dont 38 ont rejeté l'article 29 relatif à l'exécution de la Convention, ce qui en limite donc toujours la portée.


http://tellmaps.com/uis/gender/#!/topic/GENDER?lang=fr



Présentation de l'Atlas des femmes :
http://www.tv5monde.com/


Un atlas mondial des sexualités :
http://savatier.blog.lemonde.fr/2013/07/27/un-atlas-mondial-des-sexualites/

Géographie des femmes : quelques cartes (Bénédicte Tratjnek)


Le Monde en cartes. Femmes : accès au vote, avortement, violence et agressions sexuelles
http://urlz.fr/8Uq4



Atlas socio : violences faites aux femmes
http://atlasocio.com/cartes/recherche/selection/femmes-victimes-violences.php



Droit de vote des femmes par pays (Brilliant maps)
http://brilliantmaps.com/womens-suffrage-world/



Cartolycée. Du droit de vote à la conquête du pouvoir, le long combat des femmes en politique.
http://www.cartolycee.net/spip.php?article78


Sur environ 200 pays dans le monde, moins d'une vingtaine sont dirigés par des femmes. Le pourcentage de femmes élues députés au parlement est en progression. Voici la carte pour 2019 (avec fichier statistique et évolution 1997-2017 à tlécharger sur le site de la Banque mondiale) :
http://app.23degrees.io/embed/women-in-parliaments-6



Le PEW Research Center consacre également une analyse à la faible représentation des femmes dans les organes législatifs.


La place des femmes dans un certain nombre de métiers est réduite dans 104 pays au monde. Consulter la page Women and the Global Economy qui fournit une série de cartes, notamment sur l'indice d'égalité au travail



La part importante des femmes dans les métiers de l'enseignement (particulièrement au niveau du premier degré) s'explique en partie par le fait que les hommes préfèrent choisir d'autres professions mieux rémunérées. Rapport de l'OCDE 2017 - Gender Imbalances in the teaching profession.


L'Allemagne est, parmi les pays européens, l'un de ceux qui a les plus forts écarts de revenus entre les hommes et les femmes : http://interaktiv.morgenpost.de/gehaltsvergleich-maenner-frauen-gender-pay-gap/


Les inégalités femmes-hommes selon l'INSEE :
http://www.insee.fr/fr/information/3742237
http://www.insee.fr/fr/information/2546889



Le CGET met en place la plateforme Sofie (Système d'Observation sur les Femmes et d'Informations sur l'Emploi). Au-delà des questions d’inégalités salariales, les femmes et les hommes n’ont pas un accès équivalent à l’emploi. Plus souvent exposées à de l’emploi précaire ou à temps partiel, les femmes sont confrontées à différents freins directs (formation, non mixité de l’offre d’emploi…) et indirects (mobilité, garde d’enfants, situation familiale...) dans leur parcours vers l’emploi et ce d'autant plus qu'elles assument toujours la majeure partie du travail domestique. Ces difficultés diffèrent selon les territoires et sont souvent majorées dans les territoires fragiles (cartographie à l'échelle des départements et des EPCI).



Les droits des femmes dans le monde : de très fortes disparités entre Nord et Sud (Le Monde - Les décodeurs). Avec la possibilité de comparer des cartes concernant l'égalité des salaires, la majorité juridique, l'avortement libre et le divorce.
http://www.lemonde.fr/les-decodeurs/

Parité homme/femme : où en est-on ? Zoom sur dix pays à onze ans d’intervalle. Cette infographie du Courrier international montre qu'entre 2006 et 2017, la parité femmes-hommes s'est globalement améliorée dans l'économie, l'accès à l'éducation et de la politique. En revanche, elle recule dans l'accès aux soins et la santé :
http://www.courrierinternational.com/grand-format/infographie-interactive-parite-ou-en-est

Disparités en termes d'années d'études entre hommes et femmes dans le monde (Brillant Maps, 2015)

Sur le détail des législations en matière d'avortement, voir cette carte (en anglais) :
http://i.redd.it/ibiiy3iysky21.png

Bien que classé dans les pays autorisant l'avortement (sous conditions), les Etats-Unis connaissent actuellement de très fortes limitations de ce droit pour des raisons juridiques et en raison d'un manque d'accès aux cliniques (voir cette carte). A noter que l'avortement peut décliner sans qu'il y ait une législation l'interdisant mais simplement à cause de la pression sociétale (cf cas de l'Europe centrale et orientale).
http://blog.politicsmeanspolitics.com/the-screeching-halt-in-abortion-laws-60a0cf70ed5c



Un siècle de conquête du droit de vote par les femmes (Le Monde, 8 mars 2019) :
https://www.lemonde.fr/societe/article/2019/03/08/en-infographie-un-siecle-de-conquete-du-droit-de-vote-pour-les-femmes_5433084_3224.html

Quelle est la situation des droits des femmes dans le monde ? (Le Dessous des cartes, Arte, 2016)
http://www.youtube.com/watch?v=TlnRfxuQXDs

Le 8 mars est devenu Journée internationale des Femmes en 1977, puis en France en 1982. Mais l'origine en est soviétique.
http://www.messynessychic.com/2017/03/10/the-soviet-communist-origins-of-international-womens-day/

En prolongement, voici une carte du matrimoine parisien. Il s'agit des monuments, sculptures, peintures et autres oeuvres culturelles ou artistiques créés par des femmes :
http://umap.openstreetmap.fr/fr/map/le-matrimoine-parisien_273260#13/48.8562/2.3355


Voir en plein écran

A compléter par ce site : Sur les traces des femmes illustres de Paris :
http://capgeo.sig.paris.fr/Apps/ParisCelebreLesFemmes/

A signaler également, une cartographie des noms de rues (à partir de personnages féminins ou masculins) dans quelques grandes villes, notamment en Inde : Bangalore, Chennai, Londres, Mumbai, New Delhi, Paris, San Francisco :

Le même type de recensement a été fait pour le Brésil et le déséquilibre est encore plus édifiant :

Les femmes en Inde : une position sociale fragile, dans une société en transition (site Géoconfluences)
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/dossiers-regionaux/le-monde-indien-populations-et-espaces/


De l’enfermement aux migrations internationales, les mobilités des travailleuses domestiques boliviennes (site Géoconfluences). En Bolivie, de nombreux ménages, y compris dans les classes moyennes, ont recours à des travailleuses domestiques. En tant que femmes d'origine populaire, rurale, et souvent indigène, celles-ci sont à l'intersection de plusieurs formes de domination. Leurs conditions de travail sont souvent très difficiles, et leurs mobilités restreintes. Sophie Blanchard montre qu'elles ont pourtant accès à des formes de mobilités à plusieurs échelles spatiales et temporelles. La Bolivie vit un paradoxe : c’est l’un des pays d’Amérique Latine avec le taux de violence le plus élevé envers les femmes, mais la politique de quotas à l’assemblée en fait le deuxième pays, après le Rwanda, à avoir la plus forte proportion de femmes au Parlement. 


Clara Castagné est peintre dans le sud de la France. Elle a publié une série de cartes qui reprennent des anciennes cartes murales d'école sur lesquelles elle représente des femmes. Une manière de dénoncer les clichés coloniaux et de rappeler que les femmes sont souvent les premières victimes des conflits territoriaux.
http://www.castagne-pommier.com/clara-castagne-peintures/geographies-2/#.XIKhd7jgqF5



Les femmes voyageuses furent longtemps sous-estimées, voire ridiculisées par leurs concurrents masculins qui considéraient que l’aventure, l’exploration et le récit de voyage étaient des prérogatives viriles. La BNF consacre un dossier sur ce sujet à partir des archives de Gallica.



Liens ajoutés le 29 janvier 2020


Lien ajouté le 3 février 2020

Liens ajoutés le 8 mars 2020

Philippe Rekacewicz. Le 8 mars est la journée internationale des droits des femmes, l'occasion donc de porter à votre attention la publication des articles et références suivantes sur le droit de femmes, la place des femmes dans la société et la politique et le féminisme (en ayant conscience que certaines auraient besoin d'une mise-à-jour, mais le travail, les obligations, les enfants, les retards, le temps, etc...) :
 
1. Une série de carte par Philippe Rivière et Philippe Rekacewicz résultants de traitements statistiques complexes lors de divers projets d'étude :
2. Une série d'articles abordant la situation des femmes dans des contextes variés :






Lien ajouté le 19 mars 2020
 
 
Lien ajouté le 22 septembre 2020


Liens ajoutés le 12 novembre 2020

Roubaix : Une carte du matrimoine de la ville pour mettre en avant les "oubliées" de l'Histoire.

 

Liens ajoutés le 12 février 2020



Liens ajoutés le 8 mars 2021



Pays considérés comme dangereux voire très dangereux pour les femmes journalistes (source : Reporters sans frontières, "Le journalisme face au sexisme") :



Lien ajouté le 1er juin 2021


Lien ajouté le 21 juin 2021

Lien ajouté le 8 novembre 2021

Articles connexes

Other Cartographies, un projet pour mettre en valeur la contribution des femmes à la cartographie

Renommer les stations de métro avec des noms de femmes célèbres