Atlas régional des effectifs d'étudiants dans l’enseignement supérieur


Chaque année, le Ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation publie un Atlas régional qui présente, sous forme de cartes, de graphiques et de tableaux, les effectifs d'étudiants dans l’enseignement supérieur.

En ce qui concerne les effectifs étudiants et l'offre de formation dans le supérieur, c'est Paris qui arrive au premier rang. Lyon, Lille, Toulouse, Bordeaux restent des poids lourds en région. Rennes, Montpellier, Grenoble sont aussi des villes très étudiantes par rapport à leur taille. On observe des centres plus petits comme Nancy, Poitiers ou Angers qui ont aussi une part importante d'étudiants dans leur population totale. Comparativement les effectifs d'étudiants dans les territoires d'outre-mer sont beaucoup plus modestes.

Cet atlas présente les effectifs d’étudiants inscrits dans les établissements et les formations de l’enseignement supérieur, recensés dans les systèmes d’information et enquêtes du ministère de l’Enseignement supérieur, de la Recherche et de l’Innovation, du ministère de l’Éducation nationale, de la Jeunesse et des Sports, des ministères en charge de l’Agriculture, de la Santé, des Affaires sociales et de la Culture.

Le regroupement de ces sources peut entraîner, à la marge, la présence de doubles comptes dans les effectifs d’inscrits dans l’enseignement supérieur, car les étudiants peuvent s’inscrire à plusieurs formations sans être repérés du fait de l’absence d’identifiant unique généralisé.

L’unité géographique utilisée est l’unité urbaine, que l’on peut assimiler à l’agglomération. Pour l’Île-de-France et les Collectivités d’outre-mer, l’unité géographique retenue est la commune. L'édition 2019-20 prend en compte le zonage en unité urbaine défini en 2020 par l’Insee à partir du recensement de la population 2017.

La plateforme ministérielle d'open data propose deux jeux de données relatifs à l'Atlas régional sous licence ouverte :

  • Jeu de données historiques sur les étudiants inscrits de 2001-2002 à 2019-2020 localisés au niveau des communes, unités urbaines, départements, académies et régions, téléchargeable en différents formats (CSV, json, API...)
  • Jeu de cartes extraites de la publication facilement réutilisable

Pour accéder aux données : 

Pour comparer avec les années antérieures :

Cet atlas régional est utile pour conduire une première analyse sur la répartition des effectifs étudiants, sur les types d'établissements, sur les filières (Université, CPGE, IUT, écoles d'ingénieur, masters MEEF). C'est un outil qui permet de disposer d’une approche territorialisée de l’ensemble des formations de l’enseignement supérieur français. Il nécessite cependant d'être complété par des données plus fines sur la formation et la mobilité étudiante.

Rentrée universitaire

Nombre d’étudiants inscrits

2001-02

2 169 571

2002-03

2 213 890

2003-04

2 262 160

2004-05

2 276 154

2005-06

2 290 112

2006-07

2 261 122

2007-08

2 238 722

2008-09

2 241 683

2009-10

2 322 190

2010-11

2 327 917

2011-12

2 357 379

2012-13

2 387 447

2013-14

2 440 921

2014-15

2 480 022

2015-16

2 560 394

2016-17

2 619 483

2017-18

2 688 994

2018-19

2 748 583

2019-20

2 792 164

2020-21

2 848 112


Ces données peuvent être comparées avec l'évolution des effectifs d'enseignants-chercheurs dans le supérieur, ce qui permet de constater une baisse globale du taux d'encadrement des étudiants par les E-C :
https://github.com/cpesr/emploiESR/blob/main/emploiEC/emploiEC.md





Articles connexes

Géographie de la formation et de la mobilité étudiante

Quelle démocratisation des grandes écoles depuis le milieu des années 2000 ?

Cartes et données sur l'enseignement et la formation en Europe (source Eurostat)

Que vaut la data map qui géolocalise les voeux des candidats sur Parcoursup ?

Un atlas des fractures scolaires par Patrice Caro et Rémi Rouault : comment lire et analyser les inégalités socio-spatiales en éducation ?

Étudier les mobilités scolaires à partir des données de déplacements domicile-études de l'Insee