L'histoire par les cartes : comment le continent européen s'est pensé et construit du 16e au 20e siècle (BnF - Gallica)


À l’occasion de l’exposition Europe(s) qui se tient au Musée Pierre-Noël de Saint-Dié-des-Vosges du 2 octobre 2021 au 2 janvier 2022, la Bibliothèque nationale de France propose une sélection de documents parmi la trentaine de pièces d’exception issues de ses collections - cartes, photographies, descriptions géographiques, essais politiques – qui permettant de comprendre comment le continent européen s’est construit et pensé du XVIe au début du XXe siècle.

À la Renaissance, la notion d’Europe recouvre à la fois une figure mythique – la princesse phénicienne ravie par Zeus transformé en taureau, qui apparaît dans les Métamorphoses d’Ovide – et une réalité géographique. Les auteurs anciens tels Hérodote ou Strabon, mais surtout Ptolémée dont l’œuvre irrigue la culture géographique de l’Occident à partir du début du XVe siècle par le biais de la tradition byzantine, définissent l’Europe comme un ensemble dans un monde habité découpé en trois puis, à la suite de la découverte des Amériques, en quatre parties. L’unité de l’Europe, perçue d’abord comme une Respublica christiana confrontée à la menace grandissante de l’Empire ottoman, se forge à travers la fréquentation des régions extra-européennes grâce aux explorations qui élargissent le monde connu, puis à travers l’intégration, dans la longue durée, de ses marges septentrionales et orientales.



Les descriptions dont l’Europe fait l’objet insistent très tôt sur la diversité des peuples qui la composent. En partie sous l’influence des traités de Westphalie de 1648, l’Europe est moins comparée aux autres continents et l’accent est mis sur le morcèlement de son territoire. Elle est désormais vue comme un ensemble d’États et de peuples auxquels les alliances et les traités peuvent permettre de vivre en paix. Mais la guerre reste un horizon proche et l’équilibre des puissances n’y apporte qu’une réponse fragile. Le cosmopolitisme des Lumières, bien que mis à l’épreuve par les guerres napoléoniennes qui ensanglantent le continent, ne désarme pas et se prolonge, au XIXe siècle, dans l’idée d’« États-Unis d’Europe » dont le but est de prévenir les éventuels nouveaux conflits, à la fois à l’intérieur des continent et à l’extérieur. L’Europe des nationalités, secouée par la convulsion violente de la Première Guerre mondiale, voit progressivement cet idéal se renforcer. La tension permanente entre une réalité porteuse de conflits et un idéal d’unité semble ainsi définir le continent européen. Elle prend aujourd’hui une dimension nouvelle, dans une Europe préoccupée par le questionnement omniprésent sur sa place dans un monde de plus en plus vaste et interconnecté.

À Saint-Dié-des-Vosges, l’exposition s’inscrit également dans la programmation du Festival international de Géographie qui en 2021 met à l’honneur le continent européen. Cette galerie thématique présente en images douze œuvres clés de l’exposition, toutes également accessibles dans la bibliothèque numérique de la BnF, Gallica.

En complément

Formatting Europe – Mapping a Continent (Belgeo)
https://journals.openedition.org/belgeo/7652

Ce numéro spécial de la Revue belge de géographie est issu d'une exposition qui s'est tenue en 2007 à l'occasion de la 21e édition d'Europalia pour commémorer les 50 ans de la signature du traité de Rome. Les articles ont issus de six des huit conférences données, auxquelles ont été ajoutés six chapitres d'historiens de la cartographie qui, ensemble, représentent sept pays européens. Leurs textes sont présentés en anglais, français et néerlandais. Classés par ordre chronologique, les sujets vont de la cartographie arabe médiévale aux cartes du milieu du 20e siècle.

Lien ajouté le 7 novembre 2021


Articles connexes

L'histoire par les cartes : une série de 14 films documentaires sur les cartes portulans (BNF)

Géolocaliser les documents numérisés avec Gallicarte (BNF)

L'histoire par les cartes : la septentrionalisation de l'Europe à l'époque de la Renaissance par Pierre-Ange Salvadori

L'histoire par les cartes : la dalle ornée de Saint-Bélec, la plus ancienne carte d'Europe ?

Les régions européennes selon 18 indicateurs d'innovation (RIS)

Les résultats des élections européennes du 26 mai 2019 en cartes et en graphiques

Cartes et données sur l'enseignement et la formation en Europe (source Eurostat)

Le vieillissement de la population européenne et ses conséquences