L'histoire par les cartes : la carte retraçant les voyages du navigateur chinois Zheng He au XVe siècle en version interactive


La carte Mao Kun réalisée à partir de notes de voyages du navigateur chinois Zheng He (XVe siècle) est à explorer sous forme interactive : http://zhenghe.rslc.us/

Interface de la carte interactive (source : Mao Kun Explorer)


Désignée en anglais sous le nom de Mao Kun Map (du nom du propriétaire de la bibliothèque où elle a été compilée), cette carte repose sur des notes de voyages de Zheng He, célèbre explorateur chinois du XVe siècle. Il s'agit de la plus ancienne carte chinoise connue fournissant une représentation de l'Asie du Sud, de la Perse, de l'Arabie et de l'Afrique de l'Est.

Les expéditions de Zheng He ont été commandées pour la première fois en 1403 par l'empereur de la dynastie Ming Yongle. En tout, sept expéditions majeures ont été réalisées, la dernière en 1433. Plusieurs livres décrivant ces voyages ont été publiés après cette date, mais la carte n'a été compilée que près de 200 ans plus tard, dans le cadre du traité militaire de la dynastie Ming Wubei Zhi publié en 1628.

La carte se lit de droite à gauche, comme tout texte chinois. L'échelle peut varier et dans certaines parties, telles que sur Ceylan, on peut rencontrer plusieurs orientations au sein d'une même page. Partant du palais impérial de Nanjing, la route fluviale puis maritime suit le fleuve Yangtsé jusqu'à la côte, se dirige en mer de Chine vers le sud, contourne la péninsule malaise puis traverse l'océan Indien jusqu'à l'île d'Ormuz. Une route secondaire longe la côte de l'Afrique jusqu'au Mozambique. Tout cet espace a été déformé et compressé de manière à pouvoir être représenté sur un rouleau. Cette carte d'itinéraire se présentait à l'origine sous la forme d'un rouleau de 20,5 cm sur 5,60 m. Elle a ensuite été divisée en 40 pages pour tenir dans un livre. 

Extrait de la Mao Kun map ou "carte des navigations de Zheng He" (sources : Wikipédia et Library of Congress)


La carte Mao Kun est très détaillée, mais peu déchiffrable avec ses caractères chinois et son accumulation de lieux. Ryan Carpenter, ingénieur informatique à Hong Kong, a eu l'idée de créer une interface pour pouvoir retrouver les noms de lieux correspondant sur un planisphère actuel et documenter chaque étape de navigation avec des explications. Pour cela, il s'est inspiré de la carte interactive du professeur Anthony Barbieri de l'Université de Californie à Santa Barbara, qui comprenait déjà des traductions de noms de lieux chinois et renvoyait à leur emplacement dans Google Maps.

Les lignes pointillées sur la carte de Mao Kun correspondent aux itinéraires de navigation. Le texte chinois le long de ces itinéraires fournit des instructions de navigation, y compris les points cardinaux et les distances. Les instructions de navigation sont plus détaillées dans les eaux chinoises, probablement parce que le cartographe en avait une meilleure connaissance. La carte dans son ensemble est également plus précise en territoire chinois et devient moins complète à mesure qu'on va vers l'ouest.

Dans l'application Mao Kun Explorer, on peut choisir de naviguer par zones géographiques en utilisant la barre de navigation située en haut de l'écran ou par lieux précis en cliquant sur la carte interactive. Les deux cartes sont synchronisées, ce qui facilite l'exploration : en zoomant ou dézoomant sur la carte historique, on accède aux lieux sur la carte actuelle. Ryan Carpenter remercie les nombreux historiens et experts qui l'ont aidé dans ce projet. 

En accédant au menu (en haut à gauche), on peut filtrer les informations par catégories et par expéditions : 



Les données sont téléchargeables au format CSV et GeoJSON, si on souhaite les utiliser dans un autre projet ou les intégrer dans un SIG :


Pour compléter

Zheng He, l'explorateur qui a fait de la Chine une grande puissance navale (National Geographic)

La Chine maritime et navale : les aventures de Zheng He (Asialyst)

1421, l'année où la Chine a découvert l'Amérique (Sciences Humaines)

Hypothèse de la circumnavigation chinoise (Wikipédia)

La carte a inspiré la Mao Kun Map utilisée dans la série Pirates des Caraïbes


Lien ajouté le 3 juin 2021

Articles connexes

L'histoire par les cartes : les routes commerciales au Moyen Age (déjà une route de la soie)

Pourquoi il n'y a que deux mots pour dire "thé" dans le monde

L'histoire par les cartes : Le Monde vu d’Asie, une histoire cartographique

Exposition sur les cartes historiques de Taïwan au National Palace Museum (Taïpei)

L'histoire par les cartes : comparer les cartes des empires coloniaux et des routes commerciales du XIVe au XVIIIe siècle

Comment la Chine finance des méga-projets dans le monde

Etudier les densités en Chine en variant les modes de représentation cartographique