Une carte animée des biomes anthropogéniques ou anthromes à l'échelle mondiale (Anthroecological Lab)


Le laboratoire d'anthroécologie, qui  étudie l'écologie et la gestion durable des paysages, met à disposition une carte interactive qui restitue l'évolution des biomes humains ou anthromes de 10 000 av. J-C à nos jours :
https://anthroecology.org/anthromes/12kdggv1/maps/ge/


Les biomes anthropogéniques, également connus sous le nom d'anthromes ou de biomes d'utilisation intensive des terres, décrivent la biosphère terrestre dans sa forme contemporaine modifiée par l'homme. Les anthromes ont été nommés et cartographiés pour la première fois par Erle Ellis et Navin Ramankutty dans leur article de 2008, « Putting people in the map : anthropogenic biomes of the world ». Les cartes d'anthromes peuvent concerner aussi l'évolution de l'empreinte anthropique au cours de l'histoire. 

En 2020, Erle Ellis qui dirige l'Anthroecological Lab, a publié avec d'autres auteurs un nouvel article qui documente les anthromes sur un temps long de 10 000 av. J-C à 2015. Les auteurs ont repris la classification en  anthromes de 2008 et l'ont appliquée à des périodes anciennes en utilisant Google Earth Engine qui permet de faire des animations temporelles. 

Classification des biomes selon la typologie d'Ellis et al. (2008)


Le site de l'Anthroecological Lab peut être exploré librement à partir de la carte animée avec la possibilité de faire des arrêts sur images. On peut également s'intéresser à des périodes de grandes transformations en utilisant le menu qui donne accès à des périodes de grands bouleversements des biomes du fait de l'anthropisation :

  • Dépeuplement de l'Amérique indigène (vers 1500-1600). Moins d'un siècle après la colonisation européenne, les populations autochtones avaient diminué de 90%.

  • Famine irlandaise. La grande famine de 1845 à 1849 a causé la mort d'un million de personnes, tandis qu'un autre million a émigré. La population a continué de baisser dans les années 1900. 

  • La Peste noire en Europe. La Peste noire a ravagé l'Europe de 1347 à 1351, tuant plus de 30% de la population.

  • L'agriculture en Nouvelle-Guinée (6000 av - 1700 ap JC). Les hauts plateaux de Nouvelle-Guinée sont l'un des rares endroits au monde où l'agriculture s'est développée de manière indépendante. Le million de personnes qui vivaient sur les hautes terres reculées étaient complètement inconnues du monde extérieur jusqu'à l'arrivée des chercheurs d'or dans les années 1930.

  • La conquête de l'ouest des États-Unis. Les colons européens s'installent dans l'ouest des États-Unis au 19e siècle, déplaçant les peuples autochtones.

  • L'Empire romain a transformé l'utilisation des terres autour du bassin méditerranéen.

  • Angkor (700-1500). Capitale de l'empire khmer, atteignait une population de près d'1 million d'habitants en 1200 ap JC, soutenue par des infrastructures hydrauliques s'étendant sur plus d'un million de kilomètres carrés.

  • Les civilisations mésoaméricaines classiques (100-1600), dont les sociétés Teotihuacan, Maya et Aztèque ont transformé et soutenu l'utilisation des terres à travers la Méso-Amérique pendant plus de 1500 ans.

  • L'expansion de la population agricole de langue bantoue à travers l'Afrique subsaharienne a transformé l'utilisation des terres et la démographie de 2000 avant notre ère à 1000 ap JC.

  • La colonisation européenne de l'Australie. La colonisation britannique a transformé l'utilisation des terres dans toute l'Australie, déplaçant les populations autochtones et les pratiques traditionnelles d'utilisation des terres qui avaient été maintenues pendant des dizaines de milliers d'années.

  • L'accélération mondiale de l'utilisation des terres (depuis 1800). Dès la moitié du XIXe siècle, l'utilisation intensive des terres s'est accélérée dans le monde, mais cette accélération a commencé à se stabiliser dans les années 1970.

Référence scientifique :
Ellis, E. C., A. Beusen, and K. K. Goldewijk. 2020. Anthropogenic biomes: 10,000 BCE to 2015 CE, Land, 9 (5):129. 

Données SIG liées à l'article :
http://dataverse.harvard.edu/dataset.xhtml?persistentId=doi:10.7910/DVN/CNFOE1

Accès aux différents jeux de données à télécharger :
http://dataverse.harvard.edu/dataverse/anthromes
https://anthroecology.org/datasets/

Accès aux cartes :
http://anthroecology.org/anthromes/maps

Carte murale des anthromes (version éducative) :
http://anthroecology.org/wp-content/uploads/2021/04/anthromes_v1_wall_map.pdf




Articles connexes

Données SIG sur les écorégions terrestres

Une carte mondiale des types d'habitats terrestres

Atlas de l'Anthropocène : un ensemble de données sur la crise écologique de notre temps

Les territoires de l'anthropocène (cartes thématiques proposées par le CGET)

Feral Atlas, une exploration de l’Anthropocène perçu à travers la féralisation



Les nouveautés de Google Earth Timelapse