Etats-Unis : les États qui gagnent de la population ou qui en perdent au recensement de 2020


Les chiffres de la population des Etats-Unis pour le recensement de 2020 ont été publiés par l'US Census Bureau.

La croissance démographique des États-Unis a ralenti au cours des 10 dernières années pour atteindre son taux le plus bas depuis les années 1930. La population américaine au 1er avril 2020 - jour du recensement - était de 331,5 millions de personnes, soit une augmentation de seulement 7,4% entre 2010 et 2020. C'est le deuxième taux de croissance le plus faible depuis le début des recensements en 1790. Dans les années 1930, la décennie avec la croissance démographique la plus lente, le taux était de 7,3%. Contrairement au ralentissement de la Grande Dépression, qui s'est traduit par une baisse suivie d’un boom, le ralentissement s’inscrit dans un déclin démographique à plus long terme, lié au vieillissement de la population blanche du pays, à la baisse des taux de fécondité et au ralentissement de l’immigration.

L'impact de l'épidémie de Covid-19 sur la structure de la population apparaît peu dans ces données de recensement, car une grande partie des décès (plus d'un demi-million de personnes) ont eu lieu après la fin du recensement. 

Tous les dix ans, les résultats du recensement américain sont utilisés pour calculer le nombre de sièges dont dispose chaque État à la Chambre des représentants. Chaque État se voit attribuer un nombre de sièges en fonction de l'importance de sa population. Le Texas a remporté deux sièges à la Chambre des représentants à la suite du recensement de 2020. La Californie, New York et cinq autres États ont au contraire perdu des sièges. Les Etats du Sud deviennent donc la clé pour les élections à venir aux Etats-Unis.

On peut voir comment chaque État est affecté par le recensement de 2020 sur la carte des données de répartition des sièges du Census Bureau. Les États de couleur jaune ont tous perdu des sièges à la Chambre des représentants. Alors que la plupart des États ont enregistré une hausse plutôt qu'une baisse, la croissance a été dans de nombreux cas beaucoup plus lente que dans les décennies précédentes. La Californie, par exemple, a augmenté de 2,3 millions de personnes, soit 6,1%, mais a perdu un siège au Congrès parce que d'autres États l'ont devancée. La carte du Census Bureau permet de comparer l'évolution de la population et le nombre de sièges pour chaque période intercensitaire depuis 1910. 

Sélectionner une date et comparer entre la population et le nombre de sièges à la Chambre (source : Census Bureau)



Le Washington Post propose une analyse du recensement de 2020 à partir d'une carte par isotype et de datavisualisations comparant l'évolution de chaque État des États-Unis.



Bloomberg City Lab montre que de plus en plus d'Américains quittent les villes, un phénomène déjà amorcé avant la crise de Covid-19. Les données sont issues des changements d'adresse au cours de l'année 2020 à l'échelle des comtés urbains et ruraux des États-Unis. Selon le Pew Research Center, 5% des adultes américains ont déclaré avoir déménagé à cause de la pandémie. On ne sait pas si ces migrations sont définitives.

Le New York Times a opté pour une cartographie assez originale avec des flèches (une flèche par comté) afin de montrer l'évolution dans la composition ethnique sur la période 2010-2020.












Articles connexes

Étudier la structure et l'évolution des logements dans 50 métropoles des Etats-Unis

Quand la crise du Covid-19 bouleverse le marché de l'immobilier aux Etats-Unis

Les ségrégations raciales aux Etats-Unis appréhendées en visualisation 3D et par la différence entre lieu de travail et lieu d’habitat

Étudier les mobilités résidentielles des jeunes Américains à partir du site Migration Patterns

S'initier à la cartographie électorale à travers l'exemple des élections présidentielles de novembre 2020 aux Etats-Unis