Exposition sur les cartes historiques de Taïwan au National Palace Museum (Taïpei)


Le National Palace Museum consacre une exposition aux cartes historiques de Taïwan (23 avril - 22 juillet 2021) : 
http://theme.npm.edu.tw/exh110/AncientMaps/en/page-1.html


Le 23 avril 2021, le National Palace Museum (Taipei) a ouvert une exposition présentant plusieurs cartes à grande échelle (certaines cartes font plusieurs mètres de long) qui illustrent les développements historiques de Taiwan et les itinéraires de transport en Chine sous les dynasties Ming et Qing.

Le site donne accès à de superbes cartes anciennes de Taïwan à découvrir en ligne :

Taïwan est prise aux Zheng par les Mandchous (dynastie Qing) en 1683 et reste sous son contrôle jusqu'en1895. Quatre cartes de Taiwan, dessinées entre 1666 et le milieu du 18e siècle, montrent comment les connaissances cartographiques du gouvernement Qing de Taiwan se sont améliorées en un siècle. Elles permettent d'aborder l'île comme une place d'importance militaire, d'apprécier ses paysages naturels, ses peuples autochtones, sa cultures et ses coutumes. L'une d'elles, en chinois (avec une copie ultérieure en mandchou), concerne la Préfecture de Taiwan en 1666. Elle montre le déploiement militaire sur l'île occupée par les forces de résistance de la dynastie Ming dirigées par Koxinga. Une autre carte, qui est une reproduction d'une carte originale dessinée entre 1699 et 1704 sous l'empereur Qing Kangxi, montre des villages, des terres agricoles, ainsi que des populations autochtones en train de chasser. La carte prêtée par le National Taiwan Museum mesure 5,23 mètres de long et, comme les trois autres, représente Taiwan du point de vue de la Chine continentale - avec le nord géographique à gauche et le sud à droite. Une troisième carte, la carte Qianlong de Taïwan de 6,67 mètres dessinée au milieu du 18e siècle, montre plus de 600 établissements d'immigrants d'origine chinoise et plus de 300 villages indigènes. Elle témoigne de l'augmentation rapide des populations sur l'île à l'époque. Au début du 19e siècle, Taïwan compte déjà plus de deux millions de Chinois. 

Outre les quatre cartes de Taïwan, l'exposition présente également quatre autres cartes illustrant le transport terrestre et maritime en Chine, dont deux concernent le fleuve Yangtsé. Les deux cartes - l'une de 14,25 mètres de long et l'autre de 5,87 mètres - montrent toutes deux les caractéristiques géographiques ainsi que les points de repère le long du plus long fleuve de Chine.

Exploration virtuelle des galeries du National Palace Museum de Taïwan :
http://www.npm.gov.tw/en/Article.aspx?sNo=03009069

Accès aux autres expositions du musée :
http://www.npm.gov.tw/en/Article.aspx?sNo=03000060

« Ouvrir les montagnes et pacifier les aborigènes » : l'empire Qing et les peuples autochtones taïwanais (Exposition 2022) : https://theme.npm.edu.tw/exh111/TaiwaneseIndigenous_O/


Pour compléter




Articles connexes

L'histoire par les cartes : Le Monde vu d’Asie, une histoire cartographique

L'histoire par les cartes : les représentations cartographiques de Kyoto pendant la période Tokugawa (1603–1868)

L'histoire par les cartes : la carte retraçant les voyages du navigateur chinois Zheng He au XVe siècle en version interactive

La carte, objet éminemment politique. Les tensions géopolitiques entre Taïwan et la Chine

Cartographier le monde islamique : une exposition virtuelle des bibliothèques Stanford

Bouger les lignes de la carte. Une exposition du Leventhal Map & Education Center de Boston