L'histoire par les cartes : la rénovation urbaine de Boston depuis les années 1920


Source : A new view into urban renewal in Boston (Leventhal Map & Education Center at the Boston Public Library) 

« L'histoire des plans urbains, c'est l'histoire des futurs passés - dont certains sont devenus de vrais futurs, et d'autres ne se sont jamais réalisés ». Le Leventhal Map & Education Center met à disposition 124 plans et cartes historiques de la ville de Boston numérisés à partir des archives de la Boston Redevelopment Authority Collection. Ces matériaux, allant des années 1920 au début des années 1990, offrent un nouveau regard sur la manière dont les urbanistes ont façonné non seulement la physionomie de la ville de Boston, mais aussi sa vie sociale, ses modèles économiques et ses caractéristiques communautaires. Ces cartes s'inscrivent dans l'histoire de la cartographie et permettent de documenter l'émergence de méthodes socio-scientifiques pour cartographier la ville au milieu du XXe siècle. En tant que témoignages de l’histoire urbaine de Boston, elles montrent comment certains projets d'aménagement, comme par exemple la construction du Government Center, ont vu le jour.


Fondée en 1957 au plus fort du boom de la rénovation urbaine d'après-guerre, la Boston Redevelopment Authority (BRA) est devenue la principale autorité de planification de la ville en 1960 et a supervisé des projets allant de l'aménagement de quartiers entiers à l'étude de bâtiments individuels. Renommée Boston Planning & Development Agency en 2016, l'ancienne BRA reste une institution extrêmement importante dans la cartographie de Boston à l'heure actuelle.

Accès aux 124 plans et cartes de la BRA :
http://collections.leventhalmap.org/collections/commonwealth:7h14cv132

Dans son exposition Bending the lines, le Leventhal Map & Education Center de la Bibliothèque de Boston a déjà pu mettre en évidence les différentes façons dont les cartes pouvaient exercer leur autorité narrative. La capacité du BRA à décider comment et où les gens vivraient et travailleraient était (et est encore aujourd'hui) intimement liée à sa capacité à produire des cartes, non seulement des cartes officielles diffusées par les aménageurs mais aussi des cartes grand public destinées à assurer la publicité et la promotion de ces projets de (ré)aménagement. Ce pouvoir cartographique, par la représentation symbolique de l'autorité « descendante », a entraîné la BRA dans des conflits politiques du fait que des militants et des organisations avaient l'impression que l'image qu'ils donnaient de Boston était trop éloignée de leur propre vision, une histoire racontée par l'historienne Lizabeth Cohen dans la conférence Saving America's Cities : Ed Logue and the Struggle to Renew Urban America.

La collection de cartes et plans urbains de la BRA offre de nouveaux objets historiques sur des problèmes toujours d'actualité, comme par exemple la ségrégation raciale dans les logements, les crises financières qui ont frappé les villes industrielles à l'ère des banlieues, la lutte pour fournir un accès équitable aux droits urbains, à un environnement sain et à des transports fiables et abordables. Ces problèmes, bien sûr, ont leurs racines bien avant les années 1920. Mais ils sont de toute évidence liés aux crises et aux opportunités auxquelles les villes en voie de désindustrialisation ont été confrontées à partir des années 1950.


En complément

Explorer le passé des villes américaines avec les cartes de la Sanborn Map Company :
http://blogs.loc.gov/thesignal/2021/01/sanborn-navigator/

À partir des années 1860, la Sanborn Map Company a créé des atlas remplis de cartes destinées aux compagnies d'assurance. Les cartes représentent des villes des États-Unis - dont certaines du Canada, de Cuba et du Mexique - avec leurs rues, leurs bâtiments et leurs infrastructures. Les cartes contiennent un niveau de détail incroyable sur les matériaux de construction, la taille et la forme des bâtiments, leur construction avec d'autres éléments sur les quartiers nécessaires aux compagnies d'assurance, mais rarement consignés ailleurs de manière aussi complète. Ce travail d'inventaire cartographique a duré des décennies. La Bibliothèque du Congrès américain détient aujourd'hui plus de 50 000 de ces atlas historiques, dont environ 35 000 sont mis à disposition en ligne (pour un total de 438 313 planches cartographiques).

Accès direct au Sanborn Maps Navigator :
http://selenaqian.github.io/sanborn-maps-navigator/

Articles connexes

Itinéraires piétons et aménités urbaines à Boston. Le projet Desirable Streets du MIT

Bouger les lignes de la carte. Une exposition du Leventhal Map & Education Center de Boston

America transformed : une exposition cartographique organisée par le Leventhal Map & Education Center

Mapping a World of Cities : un parcours dans l'histoire urbaine en cartes