L'ampleur inégale de la déforestation en Amazonie en 2021 selon Amazon Conservation


Source  : Finer M, Mamani N, Spore J (2022) Amazon Deforestation Hotspots 2021. MAAP : 153.

Le projet de surveillance de l'Amazonie andine (MAAP) d'Amazon Conservation a révélé dans son rapport qu'environ 1,9 million d'hectares ont été perdus en Amazonie en 2021, principalement au Brésil et en Bolivie. Les données cartographiques mettent en lumière les différentes causes de déforestation dans chaque pays, du fait notamment de l'agriculture, de l'élevage du bétail et de la construction de routes. Le rapport montre surtout que l'ampleur de la déforestation est inégale selon les pays.

Points chauds de déforestation en Amazonie (au 18 septembre 2021). Source : MAAP: 153


Comme le montrent les cartes et graphiques disponibles sur le site, l'évolution est différenciée selon les pays et régions de l'Amazonie. Au Brésil, la déforestation se produit le long des routes principales traversant les États de l'est et du sud-est (Acre, Amazonie, Pará et Rondônia). En Amazonie péruvienne, la plupart des pertes de forêt primaire ne se sont pas produites le long des routes, mais plutôt dans une zone concentrant des colonies mennonites. En Bolivie, les images satellites montrent un schéma de déforestation plus dispersé dans toute la forêt sèche du sud-est de Chiquitano. En Colombie, c'est l'élevage de bétail et l'agriculture de subsistance qui sont, à petite échelle, les principaux moteurs de la déforestation.

On peut noter deux enseignements positifs : 

  • la répression de l'exploitation minière illégale au Pérou 
  • une bande centrale contiguë de la forêt amazonienne qui agit toujours comme un puits de carbone

Accès aux rapports de surveillance de l'Amazonie andine (MAAP) d'Amazon Conservation pour les années 2021 et antérieures.

Lien ajouté le 5 septembre 2022

Articles connexes

Incendies en Amazonie : les cartes et les images auraient-elles le pouvoir d'attiser la polémique ?