A qui appartient la mer du Nord ? Une cartographie des entreprises pétrolières et gazières au Royaume-Uni


Source : Who Owns the North Sea ? (Maps Mania, 21 août 2021)

« Construire un avenir démocratique et durable nous oblige à réinventer la propriété ». Le site common-wealth.co.uk vise à sensibiliser le public aux inégalités dans la répartition de la propriété au Royaume-Uni. Dans Who Owns England, ce think tank avait déjà proposé une cartographie destinée à  montrer les inégalités foncières en Angleterre (et aussi en Écosse et au Pays de Galles). Une autre question très importante, compte tenu notamment de la crise climatique, est « À qui appartient la mer ? » 

Who Owns the North Sea est une carte interactive et une base de données documentant les entreprises détentrices de licences pétrolières et gazières en mer du Nord. Les réserves de pétrole de la mer du Nord font du Royaume-Uni le deuxième plus grand producteur de pétrole et de gaz en Europe. Le gouvernement britannique vend des licences pour ces actifs de combustibles fossiles au secteur privé. Ces licences accordent aux entreprises les droits exclusifs d'extraire du pétrole et du gaz dans une zone définie. 

Une licence correspond à une zone géographique définie pour la prospection, l'exploration ou l'extraction de ressources pétrolières. Le système de licence de l'Oil and Gas Authority (OGA) couvre le pétrole et le gaz au sein de la Grande-Bretagne, sa mer territoriale et sur le plateau continental britannique. Le Petroleum Act de 1998 confère tous les droits sur les ressources pétrolières de la nation à la Couronne, mais l'OGA peut accorder des licences qui confèrent des droits exclusifs de « rechercher, forer et obtenir » du pétrole. Les licences se répartissent en plusieurs catégories. Les principales distinctions se font entre les licences onshore et offshore, et entre les licences d'exploration (qui couvrent uniquement l'exploration) et les licences de production (qui couvrent à la fois l'exploration et la production). L'OGA a le pouvoir discrétionnaire d'octroyer des licences pour aider à maximiser la reprise économique des ressources pétrolières et gazières du Royaume-Uni.


En cliquant sur la carte interactive, on peut afficher en détail tous les détenteurs de ces licences. Si on clique sur le nom d'une société mère dans le tableau, toutes les licences détenues par cette société en mer du Nord s'affichent sur la carte. Ces dernières années, les grandes sociétés pétrolières et gazières (telles Exxon Mobil, BP et Shell) ont cédé leurs participations dans la mer du Nord. Des sociétés financées par des capitaux privés et appartenant à l'État ont commencé à s'implanter et à contrôler de plus en plus de licences de combustibles fossiles dans la mer du Nord.

Alors qu'il s'agit d'envisager un avenir sans carbone, la capacité de contrôler et de réglementer les titulaires de permis en mer du Nord va constituer un enjeu important. Les grandes sociétés pétrolières et gazières ont des antécédents inquiétants en termes de protection de l'environnement et de lutte contre le changement climatique. Les nouvelles sociétés de capital-investissement et d'État pourraient s'avérer encore pires. De nombreux écologistes craignent que ces sociétés de capital-investissement et sociétés contrôlées par des pays non démocratiques ne s'avèrent encore plus difficiles à responsabiliser et à réglementer.

Page de présentation du projet :
Who owns the North Sea ? Mapping ownership of the UK’s oil and gas licenses  

Accès direct à la carte interactive :
Map of Equity Holders in North Sea Licenses

Les zones de licence gérées par l'Oil and Gas Authority (OGA) :
Licence boundaries covering both onshore and offshore UK taken directly from OGA's Petroleum E-business

Articles connexes


Quand la lutte contre les émissions de CO2 passe par la dénonciation des entreprises les plus concernées