L'incendie de l'usine Lubrizol de Rouen et la cartographie des sites Seveso en France


Un important incendie s'est déclaré jeudi 26 septembre 2019 dans une usine Lubrizol. Lubrizol Corporation est une société de l'industrie chimique américaine créée en 1928 (elle-même propriété depuis 2011 de la holding Berkshire Hathaway du milliardaire Warren Buffett). L'entreprise dispose de trois sites en France. Le site de Rouen, fondé en 1954, abrite, outre le siège social, une usine de fabrication et de conditionnement d'additifs principalement pour lubrifiants. Le site industriel situé près du centre de Rouen est classé Seveso seuil haut. Le protocole Seveso est une directive européenne pour identifier les sites potentiellement dangereux et établir un plan de sécurité.

Quel est le périmètre de sécurité et les mesures à respecter face à ce type de risques technologiques ? Où se situent les sites Seveso en France ? Que dit la législation sur les PPRT, notamment celui de Lubrizol ?


I) L'impact de l'incendie de l'usine Lubrizol à l'échelle locale et régionale

Incendie de l'usine Lubrizol : notre carte du site pour mieux comprendre (LCI)

Incendie à l'usine Lubrizol de Rouen : quelle est la trajectoire du nuage noir ? (L'Express)

Incendie de l'usine Lubrizol à Rouen : pourquoi les autorités peinent à rassurer les populations depuis la catastrophe (France-Info).

Après l’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen, des élus réclament « une totale transparence » (Le Monde)
 
Lubrizol, deux semaines après, où en sont les enseignants ? Le Café pédagogique, 9 octobre 2019.

Les gens du voyage, victimes invisibles de Lubrizol (Libération)
 





 





II) Les sites classés Seveso en France

En septembre 2019, la France compte 1 312 sites classés Seveso, dont 705 sites (plus de la moitié) sont en seuil haut. Ces sites sont soumis à des contraintes, comme par exemple la mise en place d'un Plan de prévention des risques technologiques (PPRT) et font l'objet de contrôles réguliers. C'est en Seine-Maritime que l'on trouve le plus grand nombre de sites Seveso (75 sites) devant les Bouches-du-Rhône (70 sites).

La directive Seveso et ses évolutions (Ministère de la Transition écologique et solidaire) :
http://www.installationsclassees.developpement-durable.gouv.fr/Risques-accidentels.html

Carte interactive. Y a-t-il un site industriel à risque Seveso près de chez vous ? (source : Sciences & Avenir)



Les sites Seveso en France (source : Le Parisien)
Cliquer sur Seuil Haut / Seuil bas et zoomer sur la carte pour plus de détails



Le portail Géorisques permet d'accéder à de nombreuses couches d'information sur la géographie des risques en France (types de risques, installations industrielles, plans de prévention des risques, etc...)
http://www.georisques.gouv.fr/cartes-interactives#/

2,5 millions de Français vivent à moins d’un kilomètre d’une usine Seveso, dont 1,1 million près d'une usine Seveso seuil haut (Le Monde)

À Rouen, l’histoire de l’implantation des sites Seveso sur la rive gauche. La Seine et Rouen accueillent depuis plus de deux siècles des activités polluantes et dangereuses, comme aimantées par le port (Paris Normandie).

Incendie de Rouen : les usines Seveso ont-elles encore leur place en ville ? (Le Point).

Le pétrole en basse Seine : des débuts balbutiants à un véritable « royaume » en Normandie
Du Havre à Rouen (Seine-Maritime), la basse Seine est depuis les années 1930 une région dédiée au raffinage du pétrole et à la pétrochimie (Paris Normandie).


III) La législation sur les PPRT et l'exemple du PPRT de Lubrizol

La loi n°2003-699 du 30 juillet 2003 relative à la prévention des risques technologiques et naturels et à la réparation des dommages a introduit au niveau législatif le principe d’une étude de dangers basée sur une analyse de risque tenant compte non seulement de la gravité potentielle, mais, fait nouveau, de la probabilité d’occurrence des accidents, et justifiant les mesures permettant de réduire la probabilité ou la gravité des accidents. Elle prévoit l’élaboration de plans de prévention des risques technologiques (PPRT). Leur objectif est de résoudre les situations difficiles en matière d’urbanisme héritées du passé et mieux encadrer l’urbanisation future.

Les Plans de prévention des risques technologiques ont pour but de limiter l’exposition de la population aux conséquences des accidents et d’éviter, si possible, qu’une telle situation se renouvelle dans l’avenir. Les PPRT délimitent, autour des installations classées à haut risque (AS), des zones à l’intérieur desquelles :
  • des prescriptions peuvent être imposées aux constructions existantes et futures et des constructions futures peuvent être interdites ;
  • l’expropriation est possible pour cause de danger très grave menaçant la vie humaine ;
  • les communes peuvent donner aux propriétaires un droit de délaissement pour cause de danger grave menaçant la vie humaine ;
  • les communes peuvent préempter les biens à l’occasion de transferts de propriétés. 
Site national des Plans de préventions des risques technologiques (PPRT)
http://www.installationsclassees.developpement-durable.gouv.fr/-Site-national-PPRT-.html

Guide méthodologique des PPRT (à partir de l'exemple du Grand Est)
http://www.grand-est.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/Guide_PPRT.pdf


Le problème déborde la question de l'exposition aux risques qui relève du PPI et du PCS (lire l'article de Paris Normandie, "Lubrizol : la population s’interroge sur la réactivité du système d’alerte"). La démarche PPRT est plus large. Elle peut être l’occasion de promouvoir un projet urbain d’ensemble qui intègre la gestion du risque industriel et favorise un redéploiement des activités exposées sur un périmètre plus vaste que celui du PPRT. Le tracé du périmètre du PPRT comme celui du projet urbain sont souvent au coeur des débats.

 
Dans le cas de l'usine Lubrizol, la mise en place du PPRT semble s'être effectuée de manière disjointe du reste du tissu urbain.

Le PPRT autour de l'entreprise Lubrizol a été mis en place en 2014 (voir carte page 84) :
http://www.seine-maritime.gouv.fr/content/download/15927/107728/file/pprt_LUB_NP_PETIT-QUEVILLY_LE_ROUEN.pdf

Le plan de prévention des risques chez Lubrizol soumis à enquête publique (France3, 2013)



Dès 2010, une réunion du Comité local d'information et de concertation (CLIC) fait apparaître "la difficulté de pouvoir apprécier le périmètre du PPRT de Lubrizol par rapport au PPRT de Rouen ouest" et le fait que "le PPRT de Lubrizol s'arrête juste à la limite de l'éco-quartier Flaubert". Selon la DEAL, "un PPRT n'a pas vocation à tout résoudre" et il s'agit de "réduire les deux périmètres".
http://www.normandie.developpement-durable.gouv.fr/IMG/pdf/compte-rendu_reunion_du_15_octobre_2010.pdf


IV) Analyses et réflexions sur les liens entre risques, aménagements et territoires

Incendie Lubrizol : faut-il vraiment construire un éco-quartier près de l'usine SEVESO ? (France3 régions)

 

Après la catastrophe d'AZF à Toulouse en 2001, une prise de conscience a commencé à émerger. Mais qu'il s'agisse de Lubrizol à Rouen ou de la vallée de la chimie au sud de Lyon, des sites Seveso se trouvent toujours à proximité des zones urbanisées.

A Rouen, la mise en pièces d’une identité verte (Libération).



Déjà en 2013, l'entreprise avait été mise en cause pour des fuites de gaz : "Fuite de gaz à Lubrizol : prévention et réaction défaillantes" (Le Monde, 2013).

Accidents industriels : la prévention à moitié (Terraeco).

Lubrizol : le préfet a donné son feu vert à des augmentations de capacités sans évaluation environnementale (Actu environnement).

Incendie à Rouen : « La régulation des risques et des pollutions protège avant tout l’industrie » (Le Monde).
« Le nuage s’arrête à la frontière » : de Tchernobyl à Rouen, itinéraire d’un mensonge qui n’en était pas un (Le Parisien).

Deux caricatures de Plantu à propos de l'incendie de Lubrizol (sur le blog de Pierrick Augier)



Lubrizol-Rouen 2019 : catastrophe environnementale et crise de l’aménagement du territoire (Métropolotiques.eu).

Incendie de l'usine de Rouen : un rapport alarmant sur les risques industriels en France (Sciences et avenir).

Pour que Lubrizol brûle jusqu’au Grand-Paris (Visionscarto). Ou comment relire le territoire à la lumière d'un nuage toxique.


V) Pistes d'exploitation pédagogique

Etude de cas en classe de Seconde : L'incendie de l'usine Lubrizol à Rouen, une catastrophe industrielle ? (Joël Mariteau)

Incendie de l’usine Lubrizol de Rouen, conséquences multiscalaires d’un accident industriel (Lycée professionnel, CAP) : travailler sur l’accident industriel de Rouen avec de nouvelles fonctionnalités Édugéo (Antoine Vaillant)

Les sociétés face au risque industriel : l’exemple de Lubrizol (Jean-Christophe Fichet, Cartolycée). Avec un regard sur la géographie du risque industriel au XXe siècle à travers les données fournies par l’EM-DAT qui fournit une base de plus de 22.000 catastrophes depuis 1900.

Etude de cas : Les risques industriels dans l'agglomération havraise (sujet d’étude : "Les sociétés face aux risques technologiques"). Une séquence pédagogique en Géographie 2nde Bac Pro proposée sur le site de l'académie de Rouen.

Avec 23 usines Seveso, comment Le Havre est-il préparé à une catastrophe ? (Actu.fr) Avec la carte des 17 sites Seveso seuil haut à consulter ou à télécharger sous forme de kmz (Google Maps).


Lien ajouté le 8 octobre 2020

Lien ajouté le 21 septembre 2021

Lien ajouté le 4 août 2022


Lien ajouté le 7 août 2022

Renaud Bécot et Thomas Le Roux, La rhétorique inchangée des pollutions industrielles (Le Monde, 20 juin 2022). Les deux historiens montrent que la législation environnementale n'a toujours pas pris la mesure du l'accroissement des risques.


Articles connexes


La carte, objet éminemment politique : l'Observatoire des violences industrielles