L'évolution de la cartographie humanitaire au sein de la communauté OpenStreetMap

 
Source : Herfort, B., Lautenbach, S., Porto de Albuquerque, J. et al. The evolution of humanitarian mapping within the OpenStreetMap community. Sci Rep 11, 3037 (2021). https://doi.org/10.1038/s41598-021-82404-z


Au cours des 10 dernières années, les cartes collaboratives d'OpenStreetMap (OSM) ont été utilisées pour soutenir les opérations humanitaires dans le monde et pour combler d'importantes lacunes en matière de données de manière aussi à mettre en œuvre les principaux objectifs de développement, tels que les objectifs de développement durable. Cet article fournit une évaluation complète de l'évolution de la cartographie humanitaire au sein de la communauté OSM, cherchant à comprendre l'empreinte spatiale et temporelle de ces efforts de cartographie à grande échelle. 

D'après les données spatio-temporelles analysées depuis 2008, les efforts de cartographie humanitaire ont permis d'ajouter 60,5 millions de bâtiments et 4,5 millions de routes dans la cartographie OSM. Jusque-là, les données concernaient principalement les régions avec un indice de développement humain très élevé. Cependant, les efforts de cartographie humanitaire ont permis de mettre l'accent sur régions à développement humain moyen et faible. Malgré ces efforts, les régions à faible et moyen développement humain ne représentent que 28% des bâtiments et 16% des routes cartographiées dans OSM alors qu'elles abritent 46% de la population mondiale. 

Les résultats mettent en évidence l'impact formidable des opérations de cartographie humanitaire telles que les campagnes de cartographie post-catastrophe pour améliorer la couverture spatiale des données ouvertes et des cartes géographiques existantes. Mais ils révèlent également la nécessité de s'attaquer aux dernières inégalités qui sont variables d'un pays à l'autre. L'article conclut sur trois recommandations destinées à la communauté des cartographes humanitaires :

(1) Améliorer les méthodes de suivi de l'activité de cartographie et identifier les endroits où la cartographie est nécessaire.

(2) Repenser la conception des projets qui incluent la génération de données humanitaires pour éviter des résultats non durables.

(3) Supprimer les obstacles structurels pour autonomiser les communautés locales et développer leurs capacités.

Articles connexes

Une cartographie très précise des densités à l'échelle mondiale pour améliorer l'aide humanitaire

Utiliser la grille mondiale de population de la plateforme Humanitarian Data Exchange

Autour d’OpenStreetMap, les tensions grandissent sous l'influence des entreprises

Tentative de "caviardage cartographique" à l'avantage de la Chine dans OpenStreetMap

Les données sur le logement social en France disponibles en open data