L'histoire par les cartes : le plan et les bâtiments d'Amsterdam par dates de construction

Amsterdam, capitale des Pays-Bas,  a connu un essor considérable à partir du Moyen-Age et surtout pendant le Siècle d'or espagnol (1584-1702). La ville des XVIIe et XVIIIe siècles, presque entièrement préservée, témoigne d'un plan d'expansion urbain qui est le plus grand et le plus homogène de son époque (source : Wikipédia).


Le site Amsterdam Time Machine a numérisé des cartes historiques de la ville et les a rendues disponibles sous forme de couches interactives. La carte la plus ancienne de cette collection date de 1625. Elle a été réalisée par Balthasar Florisz, issu d'une famille influente de cartographes. Sa carte d'Amsterdam est orientée avec le sud-ouest en haut. On retrouve une version interactive d'Amsterdam avec le sud-ouest en haut sur le site Minneapolis Intstitute of Art. Amsterdam Time Machine permet de suivre l'expansion urbaine à travers une série de cartes de 1724, 1876, 1909, 1943 et 1985. Voir les autres projets de Time Machine concernant des villes européennes.

Pour chercher des plan actuels ou anciens, le site maps.amsterdam.nl constitue la référence. Le site fournit une application en ligne qui permet de reconstituer les grandes étapes de développement de la ville :
https://maps.amsterdam.nl/

Plan d'Amsterdam avec les bâtiments par périodes de construction (Source : City of Amsterdam)

 
La croissance du Grand Amsterdam en 3 étapes 1850-2010 (source : GeodanNL)
Cette vidéo présente l'expansion urbaine d'Amsterdam en la résumant en 3 grandes étapes : 1852-1900, 1900-1940 et 1940-2010. L'animation montre la croissance du grand Amsterdam d'après la base de données BAG fondée sur les données cadastrales des Pays-Bas. L'expansion urbaine en périphérie sous forme de mitage finit par donner naissance à de véritables zones péri-urbaines. 
 
Bert Spaan (Waag Society) a repris les données BAG des 9 866 539 bâtiments des Pays-Bas (janvier 2015) et leur a affecté un code couleur en fonction de leur année de construction. L'application inspirée de Bklynr (Brooklyn bloc par bloc) a été réalisée avec TileMill (code source disponible sur GitHub) :
 
 
 
Inspiré par Data Stuff, les autorités d'Amsterdam ont entrepris le travail de cartographier les noms de rues. On ne sera pas surpris pour une ville ayant grandi autour de l'eau de voir de nombreux noms associés à l'élément liquide. Les rues situées de part et d'autre du célèbre anneau d'Amsterdam portent toutes des noms de canaux qu'elles suivent (gracht = canal). Amsterdam a non seulement des rues portant le nom de canaux, mais aussi des rues portant le nom de quais (kade), de digues (dijk), de voies navigables (gouw) et de grand canal circulaire (singel). 
Le plan de métro d'Amsterdam a été redessiné pour faciliter sa lecture par des touristes, très nombreux à visiter le centre-ville historique. 

Le plan d'Amsterdam en forme de feuille découpé à la main dans du papier, preuve que l'on peut encore aimer fabriquer des cartes à la main :
http://www.geolounge.com/hand-cut-paper-map-of-amsterdam-in-the-the-shape-of-a-leaf/


Articles connexes

Data visualisations pour étudier l'expansion urbaine

Plans et rues de Paris d'hier à aujourd'hui

City-roads, un outil efficace pour générer des plans urbains (un mariage réussi entre art et géographie)

L'histoire par les cartes