La cartographie des opportunités dans les quartiers des grandes métropoles : un outil au service de la justice spatiale ?


La "cartographie des opportunités" se développe surtout aux Etats-Unis et dans les pays où les questions de justice spatiale et d'équité entre les différentes communautés sont devenues des questions sensibles. Selon l'Institut Kirwan (Université de l'Ohio) qui conduit des recherches dans ce domaine, il s'agit de mieux appréhender les caractéristiques des quartiers urbains des grandes métropoles de manière à déterminer les chances qu'ils offrent en termes de réussite, notamment pour les populations défavorisées. 

Les indicateurs d’opportunité correspondent au fait de pouvoir disposer d'emplois durables, d’écoles performantes, d'un environnement porteur, d'un accès à des soins de qualité, de transports efficaces, de quartiers sûrs et d'institutions facilitant l’engagement civique et politique. Ces multiples indicateurs d'opportunité sont évalués de manière globale à la même échelle géographique, permettant ainsi la production d'une "carte d'opportunité" complète pour un quartier ou une ville. 

L'Institut Kirwan a élaboré dès 2008 une géographie des opportunités dans une douzaine d'aires métropolitaines (voir diaporama), souvent à la demande de groupes communautaires ou d'organisations impliquées dans le développement communautaire et le logement équitable :
Le blog Mapping for justice recense un grand nombre d'initiatives pour élaborer ce type de cartographie d'opportunités : http://mappingforjustice.blogspot.com/

Certaines villes américaines comme par exemple Denver proposent une cartographie des crimes et délits recensés dans chaque secteur de recensement (5000 personnes en moyenne). Outre les données sur la criminalité, la carte contient des données sur le revenu, la santé, l’accès aux transports et les niveaux d’éducation. Y figurent également des informations aussi diverses que le nombre d’arbres présents dans chaque parcelle, les magasins d’alcool, les dispensaires, les salons de tatouage... Il s'agit, selon les services de sécurité de la ville, de "prévenir le crime avant qu'il ne se produise" (sic). Cette cartographie fait partie d'un plan plus vaste qui vise à résoudre les problèmes sociaux en même temps que le crime. 

Pour accéder à la carte, consulter le Denver Opportunity Index Overview

Louisville (Kentucky) a choisi de créer des cartes détaillées de "tout ce qui est bon ou mauvais" dans les quartiers en déclin afin de déterminer exactement les types de problèmes et comment y remédier. Cela concerne aussi bien les parcelles vides que les maisons à rénover. Les terrains vacants, qui entraînent des problèmes de criminalité et de santé, constituent un problème dans l’ensemble du pays, en particulier depuis la crise des subprimes : Mapping Neighborhoods To Create Neighborhood Opportunities

 


William Stancil de l'Université du Minnesota a élaboré une carte montrant l'évolution de la pauvreté par secteurs de recensement entre 2000 et 2016. Il distingue les quartiers en expansion économique où la part de la population à faible revenu a diminué de plus de 5%, des quartiers en déclin où la part de la population à faible revenu a augmenté de plus de 5% depuis 2000. Contrairement à ce que l'on pourrait penser, la gentrification des zones intra-urbaines n'est pas la caractéristique principale. De nombreuses métropoles américaines voient leurs quartiers péri-centraux s'appauvrir. 




L'Atlas of justice montre que les peines de prison et les incarcérations concernent des populations venant le plus souvent de zones urbaines défavorisées où vivent les minorités ethniques.
http://www.justicemapping.org/projects
Trajectoires des quartiers urbains au Royaume-Uni : voir la cartographie en ligne

La carte propose une classification des trajectoires des différents quartiers au Royaume-Uni. Elle est basée sur les chiffres de population (grille de carreaux d'1 km), cohérents dans le temps et sur le plan géographique, et affichant des attributs démographiques, socio-économiques et de logement tirés des recensements britanniques réalisés en 1971, 1981, 1991, 2001 et 2011.

Pour plus de détails sur la méthodologie, voir Patias, N. Rowe, F. et Cavazzi, S., 2018. A scalable analytical framework for spatio-temporal analysis of neighbourhood change: A sequence analysis approach. Prepared for the Association of Geographic Information Laboratories in Europe (AGILE) 2019: Geospatial Technologies for Local and Regional Development. Limassol, Cyprus on 17-20 June, 2019.A


Liens ajoutés le 12 mai 2019

Enterprise Community Partners, dont la mission est de créer des opportunités pour les personnes à faibles et moyens revenus en leur permettant l'accès à des logements abordables, a mis au point un outil de cartographie interactive qui permet de savoir si les quartiers se sont gentrifiés dans 93 villes américaines. Trois mesures différentes sont proposées pour établir le degré de gentrification. En sélectionnant une ville américaine dans l’outil de comparaison, on peut voir quels sont les quartiers qui ont connu une gentrification au cours des quatre dernières décennies.

A titre de comparaison, la gentrification à Paris entre 1950 et 2000 en cartographie animée (réalisée par CartoMouv') :
http://www.cartomouv.parisgeo.cnrs.fr/index.php?page=anim&page2=map5

Emmanuel Vigneron (2011.05). La ville, la vie, la mort dans Paris et ses banlieues au long du RER B / Les inégalités de santé dans les territoires français, état des lieux et voies de progrès. Issy les Moulineaux : Elsevier Masson.
L’espérance de vie peut varier du simple au double alors que la ligne du RER B ne parcourt que 70 km. « C’est l’effet ZUS », explique le chercheur à Rue89. « Il a été démontré que le simple fait d’habiter dans une zone urbaine sensible – une fois qu’on a neutralisé les effets d’âge, de sexe et de classe sociale – a des effets pathogènes. Ils sont liés à mille choses : au cadre de vie, au stress, à la pollution éventuelle, au fait qu’il n’y a pas d’offre de santé suffisante dans ces zones-là ».
http://bigbrowser.blog.lemonde.fr/2012/02/23/democratie-sanitaire-lesperance-de-vie-au-fil-de-la-ligne-du-rer-b/

Avec une carte des inégalités le long du RER B : http://parismetropole.adreva.org/documents/442


Liens ajoutés le 18 août 2019

Le site de cartographie GIS Lounge a sélectionné un certain nombre d'applications SIG permettant de suivre l'évolution de la gentrification dans quelques grandes villes des Etats-Unis (Los Angelès, San Francisco, Portland).

Using GIS to Study Gentrification :
http://www.gislounge.com/using-gis-study-gentrification/

Le MIT Media Lab a lancé un projet de recherche visant à étudier les inégalité de revenus, non seulement à l’endroit où vivent les personnes, mais également à l'endroit où elles mangent, consomment ou passent du temps libre. L'Atlas of Inequality utilise des données agrégées et anonymisées pour déterminer le nombre de visiteurs dans des milliers de lieux - comme des restaurants, des écoles et des parcs - dans l'aire métropolitaine de Boston. Le résultat final est une carte interactive colorée - avec des points bleus indiquant les lieux où l'on peut s'attendre à rencontrer des personnes de revenus différents, et des points rouges indiquant les lieux relativement homogènes.
http://inequality.media.mit.edu/#

Atlas of inequality (MIT Media Lab)


Comme beaucoup d’autres grandes régions métropolitaines américaines, Boston est aux prises avec une grande inégalité des revenus entre ses résidents. Pour parvenir à élaborer cette carte, les chercheurs ont analysé les schémas de mobilité d'environ 150 000 utilisateurs anonymes d'octobre 2016 à mars 2017, sur la base de leurs appareils numériques. L’équipe du MIT a ensuite associé ces données à une liste de 30 000 sites visités par les habitants de Boston. Si un utilisateur passe au moins cinq minutes à l’un de ces lieux, cela constitue une "visite". Ensuite, pour obtenir les données sur le revenu, les chercheurs ont déterminé le bloc de recensement où un utilisateur passait la plupart de ses heures la nuit - pensant que cela signifiait qu'un utilisateur y vivait - et attribué à cet utilisateur le revenu médian du ménage pour cette zone. Les dizaines de milliers d'utilisateurs de l'ensemble de données ont ensuite été regroupés en quatre tranches de revenus. Ensuite ils ont calculé le temps total passé par chaque groupe de revenus pour chaque lieu de l'ensemble de données. Le résultat final est un graphique pour chaque lieu qui indique la probabilité que l'on puisse avoir des personnes de chacun des quartiles de revenus.

Liens ajoutés le 3 septembre 2019

ESRI fournit un tutoriel SIG pour "apprendre à cartographier les quartiers urbains sensibles de manière à ce que la police de Lincoln puisse lutter plus efficacement contre les infractions" :
http://t.co/j9K39jC4ke?amp=1


L'Institut Haas de l’Université de Berkeley qui oeuvre en faveur d'une société équitable et inclusive a analysé les niveaux de ségrégation dans la baie de San Francisco et montré que la ségrégation raciale résidentielle avait augmenté depuis 1980. Compte tenu de la gravité du problème de la ségrégation en tant que cause de l’inégalité raciale et de la complexité de la compréhension de la nature de ce problème, l’Institut Haas lance une série de notes de synthèse qui tentent d’éclairer ses mécanismes et de démystifier la réalité de la ségrégation dans le pays. La ségrégation raciale n'étant pas la même chose que la démographie raciale, l'Institut Haas propose toute une série de cartes avec plusieurs façons de mesurer la ségrégation.

Mesurer la ségrégation dans la baie de San Francisco (une cartographie de l'Haas Institute)



Une carte de la mobilité ascendante aux Etats-Unis : les chances d'atteindre les 20% les plus riches pour les enfants issus des familles les 20% les plus pauvres (Source : The Equality of Opportunity Project).



Articles connexes  

Présentation de l'Opportunity Atlas et des problèmes d'interprétation qu'il pose

L'atlas des fractures scolaires de Patrice Caro et Rémi Rouault : comment lire et analyser les inégalités socio-spatiales en éducation ?

La baisse de l'espérance de vie au Royaume-Uni et aux Etats-Unis : un révélateur des écarts entre les revenus ?

Les ségrégations raciales aux Etats-Unis appréhendées en visualisation 3D et par la différence entre lieu de travail et lieu d'habitat

Des différentes manières de cartographier la pauvreté dans le monde