La cartographie des déchets plastiques dans les fleuves et les océans


Signalé par Maps Mania, 16 avril 2019

Environ 8 millions de tonnes de plastique sont déversées chaque année dans les océans. Ce plastique constitue un danger pour la vie marine et pour la santé des personnes. Les déchets de plastique non collectés ou intentionnellement déversés dans les fleuves se retrouvent dans les océans. Des études commencent à être conduites afin de cartographier les zones concernées et déterminer l'origine de ce plastique.

Litterbase est une organisation qui rassemble des études scientifiques sur les niveaux de pollution plastique présents dans les océans du monde. Litterbase fournit un aperçu des résultats de plus de 1900 études sur la quantité et la composition des déchets et leur effet sur les environnements marins. OpenLittermap constitue un projet de cartographie collaborative pour recenser et collecter les déchets plastiques à l'échelle mondiale.


L'une des façons de combler ces lacunes dans nos connaissances consiste à modéliser la densité de la pollution dans les océans à partir des résultats d'études scientifiques. L'agence Dumpark a produit  Sailing Seas of Plastic, une carte par densité de points qui indique la concentration estimée de plastique flottant dans les océans sur la base des résultats de 24 expéditions effectuées entre 2007 et 2013 et de modèles de dérive des vents et des courants marins. 

Chaque point représente 20 kg de plastique flottant. Selon la carte, 550 milliards de pièces de plastique dérivent sur les mers du monde. Les données proviennent d'un modèle lagrangien de suivi des particules qui simule 30 années d'intrants, de transports et d'accumulation de débris de plastique flottants dans le monde. Le modèle suit les trajectoires des particules plastiques de la terre à la mer et estime la taille relative de chacun des cinq grands gyres de plastique présents dans les océans Pacifique Nord, Atlantique Nord, Indien, Atlantique Nord et Atlantique Sud.

La visualisation inclut également un diagramme alluviale (de Sankey) qui indique la quantité de débris de plastique selon les  pays et leur contribution à chacun des cinq grands gyres. Ce diagramme révèle que la Chine est de loin le plus gros pollueur des océans dans le monde, suivie de près par l'Europe. L'idée selon laquelle la Chine est à l'origine d'une grande partie de la pollution des océans est corroborée par les campagnes de nettoyage.



L'organisation Ocean Cleanup estime qu'entre 1,15 et 2,41 millions de tonnes de plastiques déversées dans les océans proviennent des cours d'eau. Les deux tiers proviennent des fleuves d'Asie. Pour aider à expliquer comment et où le plastique finit dans les océans du monde, Ocean Cleanup a publié une carte interactive, River Plastic Emissions to the World’s Oceans.
http://www.theoceancleanup.com/sources/

Le National Geographic a créé une story map pour savoir où va le plastique que nous jetons. Il identifie le fleuve Yangtsé comme le fleuve le plus pollué au monde. La majeure partie de la pollution du Yangtsé finit par se retrouver dans le Pacifique via la mer de Chine : http://www.nationalgeographic.com/magazine/2018/06/the-journey-of-plastic-around-the-globe/


Prolongements :

Pollution plastique planétaire : quelles responsabilités et solutions ? Notre-Planete-info, 6 mars 2019.
http://www.notre-planete.info/actualites/348-pollution-plastique-responsables-solutions

D'ici 2030, la production mondiale de déchets plastiques pourrait augmenter de 41 % et la quantité accumulée dans l'océan pourrait doubler. En cause, notre système de production, d'utilisation et d'élimination du plastique, système défaillant dans lequel aucun acteur n'est tenu pour responsable. Dans son dernier rapport "Pollution plastique, à qui la faute ?", le WWF tire une nouvelle fois la sonnette d'alarme et formule des propositions pour sortir de cette crise mondiale.

Pollution plastique des océans : les pays membres du G7 divisés. Sciences et Avenir, 11 juin 2018.
http://www.sciencesetavenir.fr/nature-environnement/pollution-plastique-des-oceans-les-pays-membres-du-g7-divises_124856

Le Japon et les États-Unis ont refusé de signer une charte contre la pollution plastique des océans, lors du sommet du G7, organisé au Canada.

Le site Septième Continent organise des expéditions scientifiques et fournit des ressources pédagogiques afin de comprendre et réduire la pollution des océans par les plastiques.
http://www.septiemecontinent.com/pedagogie/

95% des déchets plastiques proviennent de 10 fleuves dans le monde selon une étude récente :
https://www.defendevropa.com/2019/news/95-of-the-plastic-in-the-oceans-comes-from-third-world-countries/



Pays ayant interdit les sacs plastiques dans le monde (The Economist)



Articles connexes :

La carte de protection des océans proposée par Greenpeace pour 2030 : utopie ou réalisme ?

Données cartographiques sur les énergies marines renouvelables consultables sur le Géoportail

Une carte réactive de toutes les ZEE et des zones maritimes disputées dans le monde

Les villes les plus polluées dans le monde en 2018