La carte, objet éminemment politique : les interventions des Etats-Unis et de la Russie dans les élections à l'étranger (1946-2000)


L'ingérence de la Russie dans les élections présidentielles américaines de 2016 (affaire du Russiagate) a marqué l'actualité politique et constitué un précédent. Jusque-là les deux grandes puissances s'abstenaient en général d'intervenir dans les affaires intérieures de l'autre. Ce qui ne signifie pas qu'elles ne s'immisçaient pas dans les élections dans les autres pays. De l'Europe à l'Amérique centrale ou à l'Asie, ces formes d'ingérences électorales ont constitué une des dimensions importantes de la Guerre froide jusqu'à nos jours. Will Geary a élaboré une carte animée qui recense les cas connus d’ingérence électorale américaine et soviétique entre 1946 et 2000.

Les ingérences électorales des Etats-Unis et de la Russie à l'étranger (1946-2000)
Cliquer sur la vidéo pour lancer l'animation à partir de Vimeo
Cette carte disponible en grand format a été sélectionnée pour les Awards 2019. Son auteur, Will Geary (@wgeary), est déjà connu dans le domaine des data visualisations, notamment pour sa cartographie des ventes d'armes des Etats-Unis et de la Russie sur la période 1950-2017.  

Le choix de la projection en octaèdre de Waterman (1996), inspirée de la projection de Cahill (1909) dite "en papillon", permet de minimiser les coupures et de rapprocher les continents. Elle est souvent utilisée pour représenter la globalisation du monde (voir par exemple l'Atlas de Sciences Po 2018 qui recourt largement à la projection Waterman). Ce choix est particulièrement pertinent ici pour mettre en évidence les "chasses gardées" des Etats-Unis et de la Russie à l'échelle mondiale.

De même l'animation permet de mettre en lumière les grandes phases d'intervention, du partage initial des sphères d'influence à la diversification des formes et des terrains d'ingérence aujourd'hui. Les discours politiques en voix off viennent donner de la force à cette "narration cartographique". Les enregistrements audio correspondent à des extraits de discours politiques de trois présidents américains :
- Harry Truman, "A Public Man Must Live in the Present" (1955)
- Ronald Reagan, "Evil Empire" speech (1983)
- George H.W. Bush in response to shoot-down of Iranian passenger flight by US Navy (1988)

Les données utilisées pour cette carte proviennent de :
Dov H. Levin (2016). “Partisan Electoral Interventions by the Great Powers : Introducing the PEIG Dataset” Conflict Management and Peace Science. Le jeu de données est disponible sur demande à partir d'un formulaire : http://dovhlevin.com/datasets

Il conviendrait d'actualiser la carte en prenant en compte les interventions électorales après 2000.


Prolongements

Affaire du Russigate, Wikipedia

Ingérence russe dans l'élection américaine : ce que dit le rapport du renseignement américain, Libération, 7 janvier 2017.

Enquête russe : le procureur Mueller réaffirme que son rapport n'exonère pas Trump, France 24, juillet 2019.

Quand Washington manipulait la présidentielle russe, Le Monde diplomatique, mars 2019.

De la carte "papillon" de J. S. Cahill à la projection en octant de Steve Waterman : histoire d'une projection cartographique délaissée dont on (re)découvre tout l’intérêt. Un thread à lire


Articles connexes :

La carte, objet éminemment politique : le monde vu à travers les tweets de Donald Trump

La carte, objet éminemment politique : exemple à travers la crise au Vénézuéla

La carte, objet éminemment politique : la montée des tensions entre l'Iran et les Etats-Unis

La carte, objet éminemment politique : exemple des élections européennes

La carte, objet éminemment politique : la répression des Gilets jaunes