Zoom sur le service Edugéo (IGN) proposé à travers le portail de ressources Eduthèque


La lettre Édu_Num Histoire-Géographie N°44 consacre un numéro spécial au service Edugéo :
http://eduscol.education.fr/site.histoire-geographie/edunum/edunum-histgeo-44

Lorsque Google lance en 2005 son portail géographique Google Earth, c’est un coup de tonnerre dans le monde de la géomatique : des données réservées jusqu’alors à des spécialistes deviennent accessibles via une interface simple à prendre en main. L’IGN réplique avec son Géoportail en 2006 et un groupe de travail se met à l’œuvre (IGN et Ministère de l’Éducation nationale) pour en proposer une déclinaison pédagogique : Édugéo, lancé officiellement le 1er octobre 2008, est disponible gratuitement via Éduthèque depuis novembre 2013.

Le service en ligne Édugéo (également disponible sur tablette) est destiné à apporter aux enseignants et à leurs élèves des données géographiques sur la France métropolitaine et les départements et régions d’outre-mer.

L’intégration du service au portail Éduthèque donne la possibilité d’accéder gratuitement à :

- de nombreuses données cartographiques et photographiques : photographies aériennes récentes et anciennes, données topographiques ; cartes de Cassini ou, cartes littorales, etc. ;

- des outils de croquis en ligne permettant de réaliser des cartes légendées qui peuvent être stockées, modifiées ou complétées à tout moment et à partir de tout poste de travail ;

- un accompagnement pédagogique constitué de cahiers pédagogiques, de croquis à télécharger et de propositions d’usages en classe.


Avec l'esquisse d'une réflexion sur ce qui distingue la carte numérique de la carte papier :

"La carte numérique que l’on consulte sur son écran d’ordinateur, sa tablette ou son smartphone reprend pour partie les codes graphiques de la carte papier traditionnelle née au début du XXe siècle. Celle-ci permet de se situer, de trouver sa route, de repérer des points de passage et des lieux remarquables. Son échelle est fixe et la carte dépliée donne à voir un espace restreint. La carte et le plan papier permettent une lecture de l’espace claire et à échelle fixe. Ils apportent une dimension d’appréhension de l’espace et de compréhension de celui-ci dans sa globalité.

Aujourd’hui l’utilisateur d’une carte numérique est au centre du monde, immédiatement localisé par l’adresse IP de son ordinateur ou les coordonnées transmises par son smartphone : la carte nous guide, nous indique les bons plans du moment pour échapper à l’embarras du quotidien. La carte numérique est multiscalaire, multiforme et apporte quantité d’informations que ni la carte papier ni le terrain ne donnent à voir. Les cartes numériques peuvent entraîner une certaine confusion entre nature et échelle de la carte et niveau de zoom. On observe des effets de seuils qui font passer progressivement d’une carte nationale voire régionale à une carte topographique puis enfin à un plan lorsqu’on veut détailler une zone. On change alors subtilement de mode de représentation, la légende diffère sensiblement. Autre point de vigilance : l’orientation. Même équipé d’un GPS qui nous localise, il est parfois difficile de se repérer sur une carte numérique qui demande donc un apprentissage". 


Lien ajouté le 30 mars 2021

Lien ajouté le 28 février 2021

Lien ajouté le 6 juin 2021

Lien ajouté le 10 août 2021

Lien ajouté le 10 décembre 2021

Lien ajouté le 15 décembre 2021

Articles connexes