Quand le Petit Larousse donnait une représentation illustrée de la géographie (1922)


L'origine de ce billet nous est fourni par Bruno Charlier (@BrunoStartrekk), à la recherche d'atlas d'autrefois qui aimaient à définir les termes géographiques à partir d'illustrations. L'occasion de revenir, à travers des échanges sur Twitter, sur les méthodes d'enseignement de la géographie et l'importance de la nomenclature à l'époque.






"L'espace commence ainsi, avec seulement des mots, des signes tracés sur la page blanche. Décrire l'espace : le nommer, le tracer, comme ces faiseurs de portulans qui saturaient les côtes de noms de ports/caps/criques" (Georges PEREC, Espèces d'espaces. Journal d'un usager de l'espace, Galilée, Paris, 1974). Voir des extraits ou l'ouvrage complet.











 



Lien ajouté le 29 novembre 2020
 
Au XVIIIe siècle, l'allemand Matthäus Seutter imagine une carte fictive pour illustrer les termes de la géographie et de la cartographie (Mappa geographiae naturalis sive Tabella synoptica, Augsburg, 1730). Une légende détaillée en bas à droite de la carte permet d'identifier les différents symboles en allemand et en latin. Le titre de la carte apparaît dans un cartouche représentant de manière allégorique un ange mesurant le globe avec un compas, Cybèle, la déesse des villes et un dieu des eaux (Neptune ?)
 
 
 
Lien ajouté le 14 avril 2021

Paul Vidal de La Blache a cherché à expliciter les termes géographiques pour le public scolaire. Il s'agit de la première planche de sa fameuse série de cartes murales.

Paysage de la région tempérée / région tropicale (source : Gallica BnF)



Paysage polaire / Port de mer (source : Gallica BnF)



Lien ajouté le 20 avril 2021



Lien ajouté le 15 juin 2021


Liens ajoutés le 24 août 2021



Articles connexes