Le rythme cardiaque de la ville : Manhattan heure par heure

Cette géovisualisation dynamique indique les lieux fréquentés par la population de Manhattan aux différentes heures de la journée. Elle a été produite à partir des outils MapBoxGL et D3. Elle est accessible sur le site Manpopex.us. C'est une modélisation spatiale de la population représentée bloc par bloc, au cours d'une semaine à la fin du printemps. Les barres verticales s'élèvent en fonction de la fréquentation, donnant à voir le rythme cardiaque de la ville et l'animation différenciée de ses quartiers.

Ces estimations sont le résultat d'une combinaison de données issues du recensement américain et d'une distribution géographique des entrées et sorties nettes, calculées à partir des stations de métro. Les données ont été normalisées pour correspondre aux estimations de la population diurne et nocturne fournies par l'étude de M. L. Mossand & C. Qing (The Dynamic Population of Manhattan, 2012).

Les pulsations urbaines de Manhattan heure par heure et jour par jour

C'est un peu le pouls de la ville que l'on a l'impression de voir battre, certains auteurs n'hésitant pas à parler de "pulsations urbaines". Mais il y a à s'interroger sur l'usage de la dimension z qui donne à voir une vision spectaculaire comme sur une carte 3D en relief. Quid du dégradé de couleurs qui vient ici en doublon ? La granularité choisie est celle du bloc et non celle de chaque immeuble, contrairement à ce que laisseraient penser ces grandes barres verticales que l'on pourrait assimiler de prime abord à des gratte-ciels. Les données qui ont été mobilisées sont celles de la Metropolitan Transportation Authority (MTA), l'entreprise en charge de la gestion des transports publics dans l'agglomération de New York. L'auteur dit avoir repris les entrées et les sorties nettes pour chaque station de métro à partir des fichiers de tourniquets du MTA, et les avoir dispersées dans les blocs les plus proches de chaque station selon un mode plus ou moins régulier. Tous les navetteurs n'empruntent cependant pas le métro pour venir travailler à Manhattan. L'intégration de données issues d'autres transports en commun aurait sans doute permis de meilleures estimations dans les secteurs de la ville où interviennent d'autres moyens de transport (tel AMTRAK pour le transport ferroviaire, NJTransit ou encore le PATH pour la population venant du New Jersey). Malgré ces biais, le résultat est assez saisissant et réaliste.

L'application propose 3 onglets :
  • Story : pour suivre les explications données en fonction d'heures précises déjà sélectionnées par l'application ;
  • Visualization : pour visualiser librement les données en 3D (barres verticales proportionnelles au phénomène) en choisissant la date et l'horaire que l'on souhaite, avec l'option très intéressante de pouvoir afficher tel ou tel quartier ;
  • Statistics : pour visualiser les données en 2D bloc par bloc (vue de dessus avec dégradé de couleurs), avec la possibilité d'afficher une courbe et des données statistiques.
En plus d'être le comté le plus dense des États-Unis, Manhattan prétend également avoir le ratio le plus élevé de population entre le jour et la nuit, à comparer de n'importe quel autre lieu des Etats-Unis (soit un rapport de 1 à 2). Alors que, selon le recensement américain de 2010, la population de Manhattan serait de 1.6 millions d'habitants, l'étude de M. L. Mossand & C. Qing, estime que la population réelle est probablement d'environ 2 millions de personnes pendant la nuit, et que ce chiffre pourrait même s'élever à près de 4 millions de personnes pendant la journée de travail. Pour avoir un niveau de comparaison, on peut dire que Manhattan à elle seule se voit ajouter et retrancher chaque jour ouvrable l'équivalent de la population d'une ville comme Houston !


La cité qui ne dort jamais
 Manhattan à 3h du matin un mercredi (source : Manhattan Population Explorer)



L'animation de la City en pleine journée
Manhattan à 14h de l'après midi un mercredi (au maximum de son activité)
(source : Manhattan Population Explorer)


Bien que la population de Manhattan dans son ensemble fluctue considérablement tout au long de la semaine, c'est le mercredi qui est le plus fréquenté et le vendredi le moins. Le samedi est un peu plus "mort" que le dimanche. Ce sont les zones d'immeubles de bureaux qui "pulsent" le plus à comparer des zones résidentielles qui restent plus constantes. Une fracture assez nette apparaît entre Uptown et Downtown, en fonction des quartiers qui sont importateurs ou bien exportateurs au cours de la journée. En gros, la partie au nord de Central Park se comporte à peu près comme les arrondissements extérieurs en ce qu'elle est exportatrice de jour, avec une diminution estimée de la population d'environ 20%. À l'inverse, la partie au sud de Central Park est importatrice de jour, ce qui augmente sa population totale de plus de 3 fois par rapport aux résultats du recensement réalisé par le Census.gov.

Si Manhattan ne dort jamais complètement, la presqu'île fait une pause le week-end, surtout le dimanche qui correspond à un creux dans la fréquentation. Certains quartiers comme Lower East Side présentent des spécificités intéressantes avec des pics de fréquentation, liés à la présence importante de commerces ouverts jour et nuit dans Chinatown ou à Soho.

 La fréquentation par quartier : exemple de Lower East Side
(source : Manhattan Population Explorer)

L'interprétation de ce type de carte n'est pas évidente si l'on veut entrer dans le détail de l'analyse. Cette animation a donné lieu à de nombreux échanges sur le forum du site Data is beautiful (Reddit). Des habitants ou des touristes s'interrogent pour savoir quelles sont les raisons pour lesquelles tel lieu est très fréquenté à tel moment de la journée.

Parmi les observations que l'on peut relever pêle-mêle dans ce forum, en voici certaines qui donnent des indices intéressants pour explorer la carte :
- le centre financier de la City apparaît nettement, en particulier au niveau du World Financial Center ou du Rockefeller Park, mais aussi du One World Trade Center, qui est à la fois touristique et commercial. Ces immeubles se remplissent la journée et se vident le soir.
- Chinatown gonfle en fonction de l'activité commerciale de la journée.
- Times Square est la seule grande pointe dans Midtown
- Un énorme bloc rouge à côté du C de Central Park (à l'ouest du parc) est l’American Museum of Natural History (AMNH)
- Le Langone hospital est sans doute la barre rouge qui s'active 24h sur 24 et 7 jours sur 7. Ce grand centre hospitalier offre de nombreux types de services médicaux. Les autres hôpitaux de New York constituent aussi des centres attractifs jour et nuit.
- Il y a beaucoup de bâtiments résidentiels près de Battery Park (sorte de ville nouvelle résidentielle avec des commerces à l'extrémité sud-ouest de Manhattan)
- Les quais d'expédition de Manhattan ne constituent plus vraiment une zone attractive. L'activité portuaire s'est déplacée vers le New Jersey avec l'avènement de la conteneurisation. Le New Jersey a également de meilleures liaisons ferroviaires, et de meilleures liaisons routières vers le reste du pays. Seuls restent les ferries et les excursions vers la Statue de la Liberté, ainsi qu'un peu de yachting occasionnel.


Références :

Site à consulter : Manhattan Population Explorer : http://manpopex.us/

La vidéo seule : http://www.youtube.com/watch?v=zP8emcF3k5Q

Mitchell L. Mossand & Carson Qing. The Dynamic Population of Manhattan, Rudin Center for Transportation Policy and Management, Wagner School of Public Service, New York University March, 2012 : http://wagner.nyu.edu/files/rudincenter/dynamic_pop_manhattan.pdf


Population estimée en fonction de la semaine et des catégories de population 
(visiteurs, travailleurs navetteurs, résidents, autres)
 


Ratio de population entre le jour et la nuit par districts à New York