L'histoire par les cartes : la base de données HiSCoD (Historical Social Conflict Database)


La base de données HiSCoD (Historical Social Conflict Database) a pour objectif de mettre à disposition de la communauté scientifique et du grand public, des informations sur les phénomènes contestataires, de la fin du Moyen Âge au XIXe siècle. Au total, près de 10 000 événements contestataires sont renseignés.

Ce travail est le résultat des recherches menées par Cédric Chambru et Paul Maneuvrier-Hervieu dans le cadre de leurs thèses de doctorat. Il s’inscrit dans la continuité des travaux initiés, à partir des années 1950, sur les révoltes d’Ancien Régime menés par Boris Porchnev, Roland Mousnier, Richard Cobb, Charles Tilly, Yves-Marie Bercé, E. P. Thompson, Louise A. Tilly, René et Jeanne Pillorget, Madelaine Foisil, Roger Wells, John Markoff, et Jean Nicolas. L’objectif est de regrouper et d’harmoniser les recherches existantes sur les conflits sociaux, et de publier les résultats de travaux en cours, au sein d’une base de données, recensant l’intégralité des événements contestataires.

L’outil cartographique permet de retrouver les lieux où des émeutes sont survenues et d’accéder aux fiches individuelles contenant la description de l’événement.

Cédric Chambru, Paul Maneuvrier-Hervieu, Historical Social Conflict Database. Université de Caen
https://www.unicaen.fr/hiscod/

Articles connexes

L'histoire par les cartes : data visualisation de 120 000 lettres ou missives échangées à l'époque des Tudors

Cartes et données sur les conflits et violences dans le monde

Etudier les conflits maritimes en Asie en utilisant le site AMTI

La carte, objet éminemment politique : les cartes de manifestations à l'heure d'Internet et des réseaux sociaux

L'histoire par les cartes