Cartes sensibles ou subjectives


Cartographie sensible ou subjective
Pour Quentin Lefèvre, la cartographie sensible (ou cartographie subjective) peut se définir comme un média de restitution de l'expérience du territoire ou encore comme la "spatialisation sensible de données sensibles".
http://quentinlefevre.com/cartographie-sensible/

Cartographie sensible, émotions et imaginaire
Elise Olmedo cerne les contours théoriques et méthodologiques de la cartographie sensible, en décrit les étapes de création et s’interroge sur ses impacts, son utilité et ses limites, à partir d'une expérimentation faite sur le terrain au Maroc, à Marrakech, au printemps 2010.
http://visionscarto.net/cartographie-sensible

Cartographier les interstices de la ville
En faisant remonter à la surface les éléments du paysage, l'artiste scénographe Mathias Poisson délivre des informations sur l’ambiance des lieux, qui sensorialisent la carte. Élise Olmedo rend compte de cette expérience urbaine subjective dans ce beau billet.
 
Cartes et cartographie des ressentis et représentations d’individus
La cartographie d’objets tels que des ressentis (une gêne) ou des représentations de l’espace vécu (un risque) relatés par des individus mobilise des bagages conceptuels et techniques nombreux, nécessitant une mise au point sémantique et méthodologique. Aurélie Arnaud discute l’état de la recherche dans ce domaine dans la revue M@ppemonde.
https://journals-openedition-org/mappemonde/4666

Atelier de cartographie sensible (Ehess)
La plateforme SIG de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales met à disposition des ressources sur la cartographie sensible dans le cadre des ateliers "Géomatique et humanités numériques" qu'elle organise, notamment sur Gennevilliers. Par Éric Mermet, Sevil Seten, Catherine Dominguès et  Laurence Jolivet.
http://psig.huma-num.fr/cartes-sensibles/

Cartographie du confinement en période d'épidémie
L'artiste britannique Gareth Fuller raconte en 14 cartes l'expérience de survie que représente la quarantaine. Un grand nombre de cartes décrivant différents vécus en mode confiné sur CitylabLe confinement en croquis, vu de France : géographie politique, sociale et culturelle du monde post-Covid19 par Jérôme Monnet (Cybergéo). Une manière de décaler le regard sur le monde peut être d'utiliser (et d'admirer au passage) les très belles oeuvres de street art produites dans le contexte de la pandémie. Virginie Estève a proposé un projet cartographique à ses élèves de 4e : cartographier leur espace vécu de confinement et aborder le paysage sensible depuis leur fenêtre. La preuve que l'on peut continuer à faire de la géographie et travailler à distance, moyennant quelques aménagements ( voir ce Genialy). Julien Dupont (Kobri), professeur d'histoire-géographie en collège à Vaulx-en-Velin et auteur de fictions radiophoniques et cartographiques, a mis en ligne sur son site Kartokobri ses cartes quotidiennes du confinement. SCOPIC s’est interrogée sur l’expérience du kilomètre autour de nos habitats. Pour d'autres liens, consulter le billet "Faire de la géographie en période de confinement".

Nouvelles cartographies – Lettres du Tout-Monde
Ce projet de création expérimental et ouvert à tou.te.s a été lancé par des artistes et journalistes associés au Labo 148. Quelle sera la cartographie du monde après la crise sanitaire ? Que redéfinit-elle ? Quelles urgences « à rêver un autre rêve, à inventer d’autres espoirs » s’imposent ? Le “Tout-Monde” selon Edouard Glissant, est cette inextricabilité de nos devenirs, et en cela, il invite à une poétique active de la mondialité, de rencontres des imaginaires. Voir notamment l'expérience de Paul Wamo Taneisi : “Je porterai moi-même ma carte géographique”
http://www.labo148.com/category/nouvelles-cartographies/

Cartographies traverses
« Cartographies traverses » est un dispositif de recherche-création qui regroupe des productions visuelles et sonores traitant des expériences migratoires contemporaines.
http://visionscarto.net/cartographies-traverses

Re-dessiner l'expérience, art, sciences, conditions migratoires
Sarah Mekdjian et Marie Moreau utilisent la cartographie avec des migrants "pour un autre partage du sensible". Le projet débouche sur l'élaboration d'une très belle carte sensible (à voir).
http://www.antiatlas-journal.net/

Cartes de migrants
L'artiste camerounais Jean David Nkot réalise des portraits avec des cartes afin de "représenter les nombreux lieux qui se bousculent dans la tête des migrants" : wepresent.wetransfer.com/story/jean-dav

Cartes d’ici et d’ailleurs
Favoriser l’inclusion sociale des personnes migrantes en France à travers des ateliers de cartographie participative et sensible (CartONG) : tel est l’objectif global du projet “Cartes d’ici et d’ailleurs”, soutenu par la Fondation de France et mis en oeuvre par CartONG.
http://veillecarto2-0.fr/2018/12/21/carte-sensible-un-outil-dinclusion-sociale/

Guerilla Cartography 
L'objectif de Guerrilla Cartography est d'utiliser l'art pour promouvoir une cartographie collaborative et engagée. Le site rassemble plusieurs atlas originaux et artistiques sur l'eau, la nourriture, les migrants.
http://www.guerrillacartography.org/
http://polau.org/pacs/

L'art est dans la cARTe
Ghislaine Escande est artiste peintre et plasticienne. Avec ses cARTes, elle redessine le Monde et  nous fait voyager.
http://neocarto.hypotheses.org/10407

Carte sensible du festival de Glastonbury
Le plan du célèbre festival de musique et d'arts de Glastonbury au Royaume-Uni selon The Word Magazine.
http://i.redd.it/21pjac8gxuby.jpg

La carte subjective du musicien Nick Cave
Il s'agit d'une affiche de 2006 pour le concert de Nick Cave à Manchester en Angleterre. Elle contient plus de 50 énigmes basées sur les paroles de ses chansons. Voir cette vidéo qui revient sur le  sens de cette carte subjective.
http://www.davidrumsey.com/luna/servlet/s/3ypdis

Médier les récits de vie. Expérimentations de cartographies narratives et sensibles
Article de
http://mappemonde.mgm.fr/118as2/

Cartographier une année de sa vie
Nicholas Felton est un artiste designer qui traduit les données de la vie quotidienne en objets et en expériences significatives. Il est l'auteur de plusieurs rapports annuels qui résument les événements de l'année en cartes et graphiques rendant compte de son expérience subjective.
http://feltron.com/FAR08.html
 
Maps of Home
"Maps of Home" est une vision nostalgique faite des souvenirs de Janesville dans le Wisconsin, où l'auteur a grandi et où il a dû revenir à cause de la pandémie.
http://moriartynaps.org/maps-of-home/

Suivre ses proches en temps de guerre
Carte dessinée à la main par ma grand-mère pour suivre les mouvements de mes grands-pères pendant la Seconde Guerre mondiale (1943-1945).
http://www.reddit.com/comments/be814f

Nomadways
Le groupe Nomadways a invité 24 artistes, éducateurs et travailleurs sociaux à découvrir et explorer  l'espace à partir de leurs émotions et à créer leurs propres cartes subjectives dans un but de construction et d’inclusion communautaires.
http://nomadways.eu/subjective-mapping-2017-france/

Cartographie autochtone, activités extractives et représentations alternatives
Le réseau MappingBack a pour objectif de fournir du soutien cartographique aux membres des communautés autochtones luttant contre les industries extractives sur leur territoire. MappingBack cherche à utiliser la cartographie comme un outil de résistance.
http://mappingback.org/home_fr/

Native land, cartographier les voix autochtones
Le site Native Land, mis sur pied en 2015 par Victor Temprano, propose un outil cartographique participatif permettant une conceptualisation décoloniale des Amériques, du Groenland, de l’Australie et de la Nouvelle-Zélande. Lire la présentation du site.
http://native-land.ca/

Cartographie et langues autochtones
Marlena Myles utilise son art pour célébrer sa culture et sa langue autochtones ainsi que pour aider le public (notamment les enfants) à comprendre l'importance des traditions et de l'histoire orales autochtones. Ses cartes racontent le passé, le présent et l'avenir du peuple et de la langue du Dakota. 
http://marlenamyl.es/project/dakota-land-map/

Counter Mapping
Jim Enote, agriculteur zuni traditionnel dans le Colorado (Etats-Unis), collabore avec des artistes pour créer des cartes qui ramènent une voix et une perspective autochtones à la terre. Ces cartes zunis s'inspirent profondément d'expériences partagées de lieux dans une volonté de réappropriation du territoire par les Amerindiens.
http://emergencemagazine.org/story/counter-mapping/

Cartographie personnelle et subjective de Mary Jones
Au cours de ses dérives dans la ville de Des Moines, Mary Jones observe les lieux et les habitant⋅e⋅s, fait des photos, remplit des carnets d’esquisses, prend des notes, enregistre parfois aussi des sons. Une masse de matériaux bruts qu’elle assemble ensuite en images hybrides (collages, superpositions, sampling visuels) qui composent une sorte de cartographie personnelle, subjective, voire intime de la cité et de ses marges.
http://aris.papatheodorou.net/une-flaneuse-a-la-derive

Géographies subjectives par Till Roeskens
Till Roeskens a demandé en 2009 aux habitants du camp Aïda à Bethléem d’esquisser des cartes de ce qui les entoure. Les dessins en train de se faire ont été enregistrés en vidéo, de même que les récits qui animent ces géographies subjectives (voir la vidéo).
 
Cartographier les espaces vécus et les émotions (Drusec)
La ville telles qu'elle est vécue par les usagè.re.s de drogue marginalisés de Bordeaux.
http://drusec.hypotheses.org/1722

Pour une pratique féministe de la visualisation de données 
Donna Haraway, dans son essai fondateur sur les savoirs situés, offre une critique brillante non seulement de la représentation visuelle mais de la préférence extrême et perverse donnée aux yeux sur le corps dans la pensée occidentale.
http://visionscarto.net/visualisation-donnees-feministe
 
Queering the Map
Queering the Map est un projet de cartographie généré par la communauté queer afin de géolocaliser des moments, des souvenirs et des histoires par rapport à leur espace physique. En cartographiant ces moments éphémères, Queering the Map vise à créer une archive vivante d'expériences queer.
http://queeringthemap.com/

Cartographie subjective des Etats-Unis par Paul Steinberg
Cette série de vues subjectives des Etats-Unis et du monde a été réalisée par Saul Steinberg pour des couvertures anciennes de magazines (The New Yorker ou autres)
http://saulsteinbergfoundation.org/essay/view-of-the-world-from-9th-avenue/
 
La cartographie au service des théories platistes
La théorie de la Terre Plate perdure jusqu’à aujourd’hui. L
a réalisation de cartes à l’image de la Terre plate devient un objet de promotion de ces théories.
http://veillecarto2-0.fr/2020/09/22/la-cartographie-au-service-des-theories-platistes/

Le monde vu de...
Une série de vues du monde à partir de New York, San Francisco et différentes villes des Etats-Unis (lire notre article sur le monde vu de la Silicon Valley).
https://imgur.com/a/XTnSn#0

Le monde vu par les Anciens 
Cet atlas de Karl Müller de 1874 reproduit "les systèmes géographiques des Anciens" et d'une certaine manière la façon dont ces systèmes de représentation de l'Antiquité étaient eux-mêmes vus au XIXe siècle.
http://geodata.mit.edu/catalog/princeton-r207tq824

L'Europe vue de la Russie
L'Europe vue de Moscou et l'Asie vue d'Irkoutsk pendant la Guerre froide (1952).
https://www.reddit.com/r/MapPorn/comments/epdn4c/europe_from_moscowasia_from_irkutsk_time_magazine/

Cartographie et subjectivité chez Alexander von Humboldt
En scrutant minutieusement les différentes cartes réalisées par Alexander von Humboldt, on remarque certaines particularités, des mentions qui, à priori, n’auraient pas lieu de s’y trouver tant elles témoignent de la subjectivité de l’auteur.http://visionscarto.net/Humboldt-carto-subjective

Le monde sens dessus dessous
Un planisphère renversé montrant la Terre vue depuis l'hémisphère sud (à télécharger en haute résolution). Consulter la page des projections cartographiques pour accéder à d'autres vues renversantes de la Terre.
https://www.digitalcommonwealth.org/search/commonwealth:9s161j433

Cartographie ultrapériphérique, et si on changeait de point de vue 
Une carte des territoires ultramarins vus depuis l'hémisphère sud.
http://www.une-saison-en-guyane.com/extras/carte/carto-ultraperipherie-si-on-changeait-de-point-de-vue%e2%80%89/


Projections du futur
Les projections du futur seront probablement centrées sur les océans, comme ces deux cartes du monde en projection Mercator oblique qui représentent les continents tout autour d'un océan unique.
http://rightbasicbuilding.com/2019/09/09/the-world-maps-of-the-future/

Carte subjective de Paris en 2050
Cette carte imagine Paris en 2050, lorsque les effets du réchauffement climatique se seront durement faits ressentir... si rien n'est fait. Voir notre article de présentation.
http://www.deuxdegres.net/projects/paris-2050/

Utiliser des SIG pour cartographier les pratiques spatiales
Des recherches récentes montrent l'intérêt d'utiliser les données fournies par les réseaux sociaux pour les cartographier et mettre en évidence des comportements des individus dans l'espace.
http://www.gislounge.com/using-gis-to-analyze-peoples-attitudes/

Cartographie collaborative
L'objectif de ce site est de développer un ensemble d'usages pour aider à la dissémination des pratiques collaboratives en matière de cartographie, que ce soit pour le citoyen ou au sein de structures (associations, collectivités, milieu scolaire).
http://cartographie-collaborative.eu/

Mapquote
Le projet collaboratif Mapquote prend la forme d’une carte interactive où chaque utilisateur peut déposer une citation de romans où il est question de cartes.
http://neocarto.hypotheses.org/6502
 
L’usage de Google Maps dans « Netherland »
Netherland est une belle réflexion désabusée sur les lieux et le déplacement, l’espace et la séparation, le fait de pouvoir être physiquement dans un lieu et mentalement dans un autre. Google Maps n’intervient que dans deux courts passages au début et à la fin du livre (source : Spacefiction)

Hoodmaps
Hoodmaps permet de créer des cartes participatives pour éviter les pièges à touristes et fréquenter les quartiers branchés de la ville. La typologie est assez basique, voire un peu réductrice : entre les “hipsters”, les touristes, les étudiants, les “riches”, les “costards” et les “normaux”, mais permet de rapidement identifier les différents quartiers d’une ville.
http://hoodmaps.com/

Apprendre sur le territoire en représentant son territoire
Carte sensible élaborée par une classe de 1re ES qui montre la vision de leur lycée. A compléter par l'interview de Sophie Gaujal pour le Café pédagogique « L’approche sensible en cours de géographie, un ingrédient du bonheur ? ».
http://hal.archives-ouvertes.fr/

Cartographie ton quartier
Les cartes postales géocartographiques permettent d'articuler géographie spontanée et géographie raisonnée. Organisé par Sophie Gaujal, en partenariat avec le Café pédagogique, la Cité de l'architecture  et l'IGN, le concours Cartographie ton quartier récompense les cartes postales cartographiques réalisées par des classes.
http://blog.ac-versailles.fr/geophotographie/

Cartes mentales dans le nord de Marseille
Ce billet de Jérémy Garniaux relate un atelier « cartes mentales » mené à Marseille, dans les 14, 15 et 16e arrondissements, par une plate-forme culturelle hors-les-murs constituée de cinq structures culturelles du Nord de Marseille.
http://www.mapper.fr/cartes-mentales-dans-le-nord-de-marseille/

Chicago HomeStories Project 
Le projet est né à Chicago et commence à se diffuser dans le monde. Il s'agit d'encourager les citoyens par des marches civiques à en savoir plus sur leur quartier. Les "HomeStories" sont recensées sur la plateforme de storymaps d'ESRI.
 
Concours cartographie imaginaire
Cartographier la ville de demain, son quartier dans le futur, son école ou son collège idéal...
http://www.concourscarto.com/accueil-cci/
 
Concours de dessin de cartes du monde pour enfants
Le concours Barbara Petchenik est un concours biennal de dessin de carte destiné aux enfants. Il a été créé par l'Association cartographique internationale en 1993 dans le but de promouvoir la représentation créative du monde sous forme graphique par les enfants.

Lignes d’erre - Les cartes de Fernand Deligny
Pendant des années, Deligny a dessiné et fait dessiner des cartes de ce qu’il appelle leurs lignes d’erre, soit les trajets « libres » des enfants sur leur aire de séjour. Il a perçu, par l’observation, que les autistes avaient une autre façon d’être au monde, une autre manière d’incarner l’humain.

Et si les cartes permettaient aussi d’explorer l’invisible ? 
C'est ce que propose l'atelier pédagogique de la BNF "Les cartes de l'invisible".
c.bnf.fr/JtG

La carte sensible de Boulogne-Billancourt
Un projet pédagogique conduit par une équipe d'enseignants du lycée J. Prévert de Boulogne-Billancourt avec des classes de Seconde.
http://www.cafepedagogique.net/
 
La "carte du Tendre" de Nantes 
Gwenaëlle Imhoff et Emilie Arbey, professeures de français et d’histoire géographie au collège Gutenberg de Saint-Herblain ont amené leurs 4èmes à réaliser de nouvelles « Cartes du Tendre » à la manière de Madame de Scudéry pour inventer « une géographie nantaise de l’Amour ». Enjeu de ce travail créatif et collaboratif, visuel et oral : aider les élèves à s’approprier « l’espace urbain proche et pourtant trop souvent lointain ». 

Cartographier l'insécurité au collège
Professeure d'histoire-géographie au collège Molière de Beaufort en Anjou, Anaïs Le Thiec lance sa classe de 5ème dans une cartographie sensible du collège. Elle les invite à libérer leur parole via une storymap.
http://www.cafepedagogique.net/lexpresso/Pages/2019/10/18102019Article637069844590338061.aspx

Dans ma ville on traîne
Visite guidée et habitée par le rappeur Orelsan, qui propose une description de la ville de Caen. L'intérêt principal est de rappeler qu'un espace géographique, avant d'être un objet d'étude, reste surtout un lieu de vie que l'on habite. Le rappeur énumère ses souvenirs d'enfant, d'adolescent, d'étudiant. Ce faisant, il raconte SA ville. Il associe chaque action passée au lieu où elle s'est déroulée.
http://lhistgeobox.blogspot.com/2020/10/dans-ma-ville-on-traine-visite-guidee.html
 
Des lieux où l'on exprime ses sentiments
Carte interactive des lieux où les étudiants ont déclaré avoir pleuré sur le campus de l'université de Waterloo aux Etats-Unis (avec les commentaires). Cela correspondrait-il aux bâtiments de sciences et de mathématiques ?
http://www.reddit.com/r/dataisbeautiful/comments/l3t3xx/oc_an_interactive_map_of_where_students_have/

Lyon-La Duchère 2030 : imaginer des scénarios prospectifs
Ces scénarios prospectifs sont proposés par des élèves de 2nde du Lycée La Martinière-Duchère concernant le projet d'aménagement urbain Lyon-La Duchère 2030.
http://canabae.enseigne.ac-lyon.fr/spip/spip.php?article1103

Cartographie sonore du quartier de l'Union (Lille-Roubaix-Tourcoing)
Réalisé dans le cadre du projet de recherche Géographie et prospective piloté par l'IFE, cette expérimentation pédagogique a permis de découvrir par l’expérience spatiale un projet d’aménagement urbain d’envergure (son évolution, ses acteurs et ses enjeux) dans l’environnement proche des élèves, en privilégiant une géographie fondée sur l’expérience du terrain. 

Grenoble Intersect
 « L’ambiance est dans l’air. Configurations sensibles et perception » . Ce site est l’espace numérique contributif d’un transect Nord-Sud de la métropole grenobloise réalisé par les étudiants en première année de licence à l’École Nationale Supérieure d’Architecture de Grenoble chaque année depuis l’automne 2016. A compléter avec les itinéraires proposés par Jennifer Buyck et les ressources recensées par Christina Del Biaggio sur Seenthis.

Cartophonies
Comment sonne le monde ? Le site « Cartophonies » a pour objectif d'explorer l'expérience sonore contemporaine et d'aider a les prendre en compte dans l'avenir et dans les projets de transformation. Il contribue à construire une connaissance des milieux habités, du vécu des espaces et des ambiances contemporaines, celles du passé proche comme celles du futur. 

Cartes sonores
Recension de projets qui proposent d'explorer la carte par le son ou inversement. Billets à lire sur les cartes sonores : "Gens de la Seine, un parcours sonore dans le Paris du XVIIIe siècle" et "Radio Garden : un globe terrestre pour écouter des stations de radio du monde entier".
http://radio.jmfavreau.info/cartographie_et_son

Sound Cartography 
Le site rassemble différents projets qui explorent les cartes sous l'angle des sons, du bruit ou de la musique, mais aussi du silence et des paysages.

Cartes et mise en récit des mobilités
Dans le cadre d'une recherche doctorale, Sylvie Joublot-Ferré étudie les spatialités des adolescents en s'appuyant sur la cartographie de leurs déplacements quotidiens enregistrés sous forme de traces GPS et en analysant ces cartes comme des récits de vie.
http://www.researchgate.net/

http://www.radiobus.fm/episode/interview-de-sylvie-joublot-ferre-hepl

Comment les enfants ont perdu le droit de se déplacer 
Carte montrant le territoire pratiqué pendant l'enfance sur quatre générations à Sheffield.
http://www.dailymail.co.uk/news/article-462091/How-children-lost-right-roam-generations.html

Comment les jeunes géographes ressentent-ils le monde contemporain ?
Un exercice de cartographie sensible proposé à des étudiants de master destinés à s'orienter vers le monde associatif donne un regard sur leurs représentations du monde. Environnement menacé, mobilités généralisées, et questionnements autour de la mondialisation émergent de ces cartes mentales, témoignant des inquiétudes d'une génération.
http://geoconfluences.ens-lyon.fr/informations-scientifiques/a-la-une/carte-a-la-une/cartographie-emotions-monde-contemporain

« Mais madame, je n’y suis jamais allé ! » 
Un voyage virtuel à La Réunion à travers la confection de cartes postales sensibles par des élèves de lycée professionnel. La géographie expérientielle ce n'est pas seulement du vécu, ce sont aussi (et surtout) des représentations (article extrait des Cahiers pédagogique, 559 "L’aventure de la géographie".
http://www.cahiers-pedagogiques.com/Mais-madame-je-n-y-suis-jamais-alle

Tour de la France par deux enfants (G. Bruno)
Cet ouvrage constitue l'archétype du roman scolaire géographique. Réédité de nombreuses fois depuis sa sortie en 1877, l'ouvrage a connu un énorme succès (plus de 9 millions d'exemplaires), contribuant à façonner une image du territoire national.
http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k5684551x

Une géographie subjective à travers les romans d'aventure pour la jeunesse
Aurélie Gille Comte-Sponville, Modernité et archaïsme des lieux dans les romans d’enquête et d’aventure pour la jeunesse pendant les Trente Glorieuses en France, thèse soutenue en 2016. L’importance des lieux correspond à la quête d’une utopie de l’enfance éternelle, qui figerait non seulement les héros dans la perfection de leur âge, mais aussi les lieux, dans une forme d’uchronie idéalisée.
http://www.theses.fr/2016ARTO0008
 
Le Londres des romans de John Le Carré
Mike Hall a été chargé de dessiner pour l'éditeur Penguin Books la carte des personnages, des lieux et des scènes de romans d'espionnage de John Le Carré.
http://thisismikehall.com/smileyslondon

Psycho-géographie de la ville de Gibellina
Quand les artistes essaient de tromper les algorithmes de télédétection. C'est ce qu'a fait l'artiste Burri avec une oeuvre d'art gigantesque couvrant les ruines de la vieille ville de Gibellina  en Italie (à voir dans Google Maps)
http://www.archdaily.com/958178/the-psycho-geography-of-the-cretto-di-burri

E-psychogéographie d’un exil
Franck Burns (sous pseudonyme) est sociétaire du Rêve de la Sardine et « arpenteur polymorphe des silences » comme il se définit lui-même. Il présente son projet d’une (carto)graphie littérale singulière issu du récit du voyage d’un jeune mineur guinéen entre Conakry et Marseille. 

L’Otletosphère
Cette cartographie relationnelle des personnalités et institutions liées à Paul Otlet cherche à mettre en visibilité la forte implication de l'auteur au sein des organisations pacifistes internationales ainsi qu'au sein des institutions bibliographiques et documentaires. 

La carte de la classe de khâgne
Cartographie subjective de la classe khâgne par Gus (@ecsolius) : quand un khagneux dresse la carte symbolique d'une année en prépa littéraire. 
 
La carte des mathématiques
La carte du "Mathematistan" représente les rapports ambigus que l'on peut avoir les mathématiques. Une région souvent inaccessible ?
http://www.reddit.com/r/math/comments/2av79v/map_of_mathematistan_source_in_comments/

Complot dans la forêt enchantée
Le projet « Complot dans la forêt enchantée » est mené en 6ème à Saint-Omer par Christelle Lacroix, professeure de lettres, et Monique Bednarowicz, professeure de sciences. Il s’agit de travailler tout à la fois sur l’univers des contes et à la prévention des « risques domestiques et numériques ». Munis d’un carnet d’exploration, les élèves sont amenés à parcourir peu à peu une carte vierge de « la forêt enchantée », avec des missions interactives.
 
Cartographie de son appartement
Géographie de mon appartement vu par Thibaut Sardier.
http://twitter.com/tsardier/status/1326832393655816192

Cartographie imaginaire du nourrisson
@LittleBigData suit, en infographies et sur les réseaux sociaux, les tourments et les joies de jeunes parents (voir cette présentation). Le résultat est un cartographie imaginaire des premiers mois de la vie d'un enfant. Avec une magnifique carte de la première année extraite de l'ouvrage Le Bébégraphe publié par Claire Dealberto et Jules Grandin aux éditions Les Arènes en 2021.
http://twitter.com/LittleBigData_/status/1263721598076555265

Carte des lieux communs
De "l'usine à gaz" au "terrain d'entente", @LaMineComics passe en revue tous nos lieux communs inspirés de métaphores géographiques.
http://twitter.com/LaMineComics/status/1097068721846321152