Webinaires "Carte blanche" sur les formes contemporaines de cartographies et géovisualisations (GDR Magis)

 

Dans le cadre de ses activités, l'AR9 propose une série de Webinaires mensuels sous la forme d'une "Carte blanche", un temps consacré à l'exploration et aux discussions sur les formes contemporaines de cartographies et de géovisualisations de données. L'objectif de ces temps d'échange est à la fois de permettre des présentations de travaux, de réalisations ou d'expérimentations cartographiques diversifiées et des échanges collectifs sur les leviers et les enjeux actuels de la représentation de données spatiales tant d'un point de vue conceptuel, opérationnel, méthodologique que technique.


Format

Durée : Á partir de 12h30, pour 30mn de présentation en mode visioconférence + 30 mn d'échanges et de discussions. Le webinaire est animé et modéré par l'un.e des porteurs de l'AR 9 (Anne-Christine Bronner, Boris Mericskay, Etienne Côme, Françoise Bahoken, Nicolas Lambert).

Webinaires à venir 

Webinaires passés
Intervenir dans le webinaire

Si vous êtes intéressé.e.s à venir présenter vos travaux ou expérimentations cartographiques vous êtes les bienvenus ! Que vous soyez dans le monde académique, dans le secteur privé ou passionné de cartographie et de géovisualisation contactez le collectif de l'AR9 : @ collectif de l'AR.

Informations nécessaires sur votre intervention :
  • un titre ;
  • une image ;
  • un résumé de 3-4 lignes ;
  • vos noms, prénoms @ et affiliations.
Ces informations sont à à envoyer par email, elles seront ensuite mises en ligne sur ce dépôt.

Projet de l'action de recherche AR9 du GDR Magis

L'objectif général de cette action de recherche du GDR MAGIS est de fédérer des réflexions et des travaux scientifiques d’origines disciplinaires variées menés autour de la (carto)graphie contemporaine au sens large et de la (géo)visualisation de données. Pour ce faire, elle propose d’une part, de mener une veille théorique, méthodologique et technique sur les modalités de la fabrique des cartes et, d’autre part, de fédérer et d’animer une communauté de chercheurs (essentiellement géographes, géomaticiens, cartographes, informaticiens...) lors d’ateliers et de séminaires thématiques et méthodologiques. Lire le projet.