De l'intérêt et des limites des cartes par anamorphose

Cartographie par anamorphose des JO d'hiver de PyeongChang (Corée du Sud) en 2018

Le site Views of the World propose une série de cartogrammes sur le nombre d'athlètes et de médailles aux Jeux olympiques d'hiver de Pyeongchang en 2018. Il s'agit d'une cartographie par anamorphose réalisée avec le logiciel Worldmapper. La taille de chaque pays est proportionnelle au nombre d'athlètes auquel se superpose en aplat le nombre d'athlètes par médailles (avec un choix de couleur orangé discutable pour les pays ayant moins de 5 athlètes par médaille sans parler des pays n'en ayant aucune qui ne figurent pas en légende).

Ces JO 2018 ont été présentés lors de la cérémonie de clôture par le président du CIO comme les "Jeux de nouveaux horizons". Baptisés également "Jeux de la paix" par leurs organisateurs, ils ont peut-être commencé à initier un début de rapprochement entre la Corée du Nord et la Corée du Sud, toujours officiellement en guerre depuis 1953. Mais cette cartographie montre que ce sont toujours les pays les plus riches dits du "Nord" qui envoient le plus d'athlètes aux JO. L'autre intérêt est de montrer qu'il existe un lien entre le nombre d'athlètes et le nombre de médailles, surtout pour les grands pays (ce qui n'est pas le cas de la Norvège, tout petit pays nordique, qui rafle le plus grand nombre de médailles à ces JO). 


A titre de comparaison, il peut être intéressant de consulter les JO d'été, par exemple les Jeux olympiques de Rio en 2016 :


Bien qu'assez signifiantes, ces anamorphoses posent cependant des problèmes de lecture. Il est très difficile de faire simultanément le lien entre la couleur et la taille du pays : un bon planisphère classique pour réaliser de la cartographie thématique, n'est-ce pas plus efficace et plus pédagogique ?  Surtout ces anamorphoses ne sont guère lisibles pour l'Europe qui apparaît hypertrophiée au milieu de la carte. Elles créent un effet de loupe qui témoigne que les jeux restent encore une affaire largement européenne, surtout pour les JO d'hiver !

Toutes les cartes et les données statistiques (au format csv) sont disponibles en téléchargement sur le site Views of the world.

Cartographie par anamorphose :
  • Worldmapper est une application en ligne qui permet de consulter des cartes par anamorphoses téléchargeables en PDF ou visualisables en animation SVG sur le site.
  • Développé par le laboratoire CHOROS de l'EPFL, le logiciel ScapeToad permet de fabriquer ses propres anamorphoses, ce qui nécessite de disposer des données et de prendre en main le logiciel.
  • Voir la présentation détaillée des deux applications dans la rubrique Outils de ce blog.
  • Sur le blog Monde Géonumérique, Thierry Joliveau propose une réflexion sur les cartes par anamorphose du 1er tour des élections présidentielles 2017.
  • Visions carto a recensé de nombreux usages des anamorphoses aujourd'hui. 
  • Anamorphose comparant population et richesse dans le monde en 2018 Views of the world.

Pistes pédagogiques :