La carte des résultats aux élections législatives en Espagne (scrutin du 28 avril 2019)


Signalé sur Maps Mania (29 avril 2019)

Le Parti socialiste ouvrier espagnol (PSOE), de centre gauche, est le principal gagnant des élections nationales qui ont eu lieu le 28 avril 2018 en Espagne. Le parti obtient 28,7% des voix et remporte le plus de sièges (123 sièges, soit une augmentation de 38 sièges par rapport à 2016). Les plus grands perdants sont le Parti du peuple (PP), parti de centre-droit touché par la corruption, qui a perdu environ la moitié de ses électeurs. Le PP n'a réussi à remporter que 66 sièges (contre 135 en 2016).

Le quotidien El Pais fournit une carte interactive détaillant les résultats par municipe. La carte montre que le PSOE est bien implanté dans la plus grande partie du pays et que le Parti Populaire perd des voix presque partout, surtout dans le sud et l’est du pays. Le Parti Populaire avait pourtant obtenu les scores les plus élevés aux élections de 2016. Ce parti a été touché par des scandales liés à la corruption et accusé d'avoir mal su traiter la question de l'indépendance catalane.

Résultats aux élections législatives en Espagne en 2019 (Source : El Pais)


La carte peut être consultée à plusieurs échelles (provincias, escanos, municipios)  sur le site du journal El Diario : http://elecciones.eldiario.es/resultados28a/

Pour télécharger la carte avec la légende des couleurs correspondant aux différents partis :
http://i.redd.it/jqrmm0cpq2v21.png

El Pais avait publié auparavant une carte interactive des élections espagnoles de 2016. La comparaison montre clairement comment le PP a perdu du terrain dans le centre de l'Espagne et comment le PSOE s'est étendu de son fief traditionnel du sud pour s'emparer de la majeure partie de l'Espagne. La chute du Parti populaire a également entraîné une augmentation des sièges pour le Parti des citoyens de centre-droit et le parti d'extrême droite Vox. Le parti des citoyens a remporté 57 sièges (une augmentation de 25) et pour la première fois Vox a remporté 24 sièges (0 siège en 2016).
  
Résultats aux élections en Espagne en 2016 (Source : El Pais)




En dépit de l'augmentation du soutien au PSOE de centre gauche, il ne dispose toujours pas des 176 sièges dont il a besoin pour obtenir une majorité. Le parti devra donc compter sur le soutien du parti Unidas Podemos (42 sièges) et de certains  petits partis régionaux et nationalistes pour former un gouvernement.

Suite aux élections de mi-mandat aux États-Unis en 2018, les médias en ligne se sont mis à proposer des cartes interactives avec des flèches montrant le déplacement de voix en faveur des démocrates ou des républicains. Le journal El Diaro propose une cartographie similaire pour les élections espagnoles de 2019, afin de montrer les changements depuis les élections de 2016.

En cliquant sur l'onglet « Por Bloques » au-dessus de la carte interactive El Diaro et en sélectionnant la carte « Variation 2016 », vous pouvez voir une carte avec des flèches indiquant où le vote a basculé à gauche ou à droite lors de cette élection. La carte révèle un énorme basculement vers les partis de gauche dans les régions du nord-ouest de l'Espagne, le long de la côte méditerranéenne et à Madrid. Il semble qu’il y ait eu un basculement vers les partis de droite dans le sud de l’Espagne, mais ces mouvements semblent en comparaison très faibles.

Voir la carte sur El Diario :
http://elecciones.eldiario.es/resultados28a/bloques

Déplacements de voix aux élections en Espagne entre 2016 et 2019  (Source : El Diario)



 Scores électoraux gauche-droite en 2019 proportionnellement à la population (Source : El Diario)




La carte du vote pour le parti d'extrême droite Vox :
http://i.redd.it/4jy6jotgk6v21.png

L'"Espagne du vide" a été un enjeu important des élections du 28 avril 2019. Il faut dire que l’Espagne est aujourd’hui le pays d’Europe le plus touché par la dépopulation des zones rurales, qui perdent en moyenne cinq habitants toutes les heures. 13% du territoire est considéré officiellement comme un désert démographique. Inversement 46,7% de la population se concentre sur 4% du territoire. Le portail « La España vacío » rassemble des données et des cartes montrant l’évolution et la répartition de la population. Les deux Castilles, l'Extremadurea, la Galicie et l'Aragon sont les régions les plus touchées par le dépeuplement.

Accéder aux jeux de données cartographiques : La España vacía